15 Juillet, passage en SERBIE

Départ à 8H30 de Sofia après un bon petit déjeuner puis, à la sortie de SOFIA, un autre café pour le tonus car on en aura bien besoin. Dès la sortie de SOFIA, une route bien roulante mais avec faux plat montant sans cesse, puis des petites cotes entre 1 et 4/100 et, depuis le départ, un vent de face qui ne cesse d’augmenter. Au bout d’une cinquantaine de kilomètres, nous arrivons à la frontière SERBE où nous rencontrons un auto stoppeur Français qui connaît bien le SUN TRIP. Il voyage vers l’Australie qui est sa destination. Nous franchissons la frontière SERBE sans problème mais, une dizaine de kilomètres plus loin, lorsqu’on sort du petit restaurant familial Serbe où nous avons bien déjeuné, nous voyons une grande file de voitures et camion arrêtés sur notre voie. Nous enfourchons nos vélos et, 1km plus loin, après avoir remonté la file de voitures, nous constatons qu’il y a eu un gros accident. Une voiture contre un camion sur cette route à deux sens. Le camion a fini sa course dans le fossé mais pas de mort. Nous sommes bloqués là pendant presque une heure le temps en attendant que la Police finisse le constat et que les pompiers nettoient la route qui est jonchée de détritus et bris de verre. Lorsque la circulation est rouverte, une énorme file de voitures et camions dans les deux sens nous mets en danger. Nous nous garons sur le coté en attendant que tout le monde parte pour reprendre la route en meilleur conditions de sécurité. Pas de bande d’arrêt d’urgence, une route étroite à deux sens où le vélo n’a pas sa place. La voie étant plus libre, nous reprenons la route en direction de NIS située encore à 70km. Au 100ème kilomètre au compteur, nous tombons sur des travaux de la future autoroute. On a fait exploser des mines pour attaquer la montagne et tous les gravats sont sur la route. Une noria de camions bene procèdent à l’enlèvement et la route est coupée dans les deux sens. Là encore, nous réussissons à remonter la longue file de voitures et camions arrêtés et nous franchissons le barrage. Nous avançons sur une route déserte jusqu’à l’endroit du déblaiement. A notre passage, nous sommes applaudis par les ouvriers du chantier et c’est bon enfant que nous arrivons sur la barrage de la file d’en face. Un gros camion de chantier est en travers de la route pour empêcher les automobilistes Turcs, en transhumance vers leur pays, de passer en force. Nous contournons le camion et là nous tombons sur un amas de voitures garées dans tous les sens. Les deux voies sont occupées et même en vélo, il n’y a pas de passage pour se faufiler entre les voitures. Nous nous arrêtons là en attendant l’ouverture de la route et le départ de cette file de voiture qui nous fait barrage. Nous en profitons pour discuter et faire quelques photos avec des automobilistes TURCS vivant en France et l’ambiance est bon enfant…Finalement, tout se dénoue et nous réussissons à nos réfugier dans une station service un peu plus loin en attendant que la situation routière soit plus sûre pour nous. Nous avons perdu beaucoup trop de temps et notre objectif d’atteindre NIS aujourd’hui n’est plus tenable. Nous finissons notre étape dans une village SERBE du nom de BELA PALANKA. L’hôtel au centre du village est complet et celui à la sortie de la ville nous est proposé à 50Euros la chambre ce qui est bien exagéré…Nous revenons dans le village car nous avons vu une pancarte indiquant un « scout camp… » Nous suivant la pancarte et demandons le lieu à un client d’un bar qui nous informe que le scout camp est fermé mais il téléphone pour se renseigner…il nous informe que quelqu’un arrive pour nous ouvrir le scout camp…15mn plus tard arrivent deux grands gaillards. En fait ce sont des chefs scouts et ils nous ouvrent les locaux de leur association pour qu’on puisse y trouver refuge…L’électricité est rouverte, l’eau aussi ainsi que les toilettes et douches. On procède à la visite des lieux conduite par nos guides qui nous laissent les locaux à notre disposition… Nous nous y installons et, après une bonne douche, nous retournons au village pour un bon repas et une soirée tranquille…Voilà notre feuilleton du jour à François et à moi avec 120km parcourus aujourd’hui en plus de quelques bières pour faire passer tout ça…Demain, on verra…

J'aime, je partage ! *** If you like it, share it!
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK