1er Juillet. Le tournant du voyage?

En fin de journée du lundi 29 juin, Avec Béatrice et Yannick nous cherchions un endroit ou dormir. Nous sommes trempés. Voilà plusieurs heures que nous roulons entre les averses. Quand elles deviennent trop importantes, nous nous arrêtons pour nous mettre à l’abri généralement sous le auvent d’une station service.

Mais la dernière averse dure et devant nous ça n’a pas l’air de s’arranger. Nous prenons alors la décision de rouler sous la pluie pour rejoindre la ville suivante à 20 km. Nous trouvons finalement refuge 8 km plus loin dans un relais restaurant où le personnel nous accueil. Nous installerons nos matelas entre les tables du restaurant. Ce soir là nous arrivons trempé, les vélos reste dehors, le temps est humide même si la nuit se dégage, annonçant un lendemain plus ensoleillé.

Nous redémarrons. Tout va bien, jusqu’à ce que mon moteur se met à s’arrêter et redémarrer toutes les 5 – 10 secondes. Impossible de rouler comme ça, surtout dans les pentes. Je laisse partir devant Béatrice et Yannick, je trouverai bien un camion si le problème persiste. Nous ne sommes qu’à 130 km d’Antalya. Il me sera plus simple de régler le problème là bas.

En attendant cette solution je regarde mon système et en manipulant mes convertisseurs, je crée un court circuit qui arrêtera le système définitivement…  Un fusible? La BMS endommagée? Je n’ai pas les moyens de vérifier sur place. La solution du camion est maintenant obligatoire.

Je négocie avec un service de transport voiture et me voilà à faire les derniers kilomètres dans un camion.

Ma déception est énorme!!! D’abord parce que les paysages sont magnifiques et que j’aurais préféré en profiter sur mon vélo et parce que je suis dans le doute jusqu’à aujourd’hui de l’issue de mon Sun Trip.

Je n’ai décidément pas de chance dans cette aventure. Entre la météo et les problèmes techniques, je commence à être fatigué pour de mauvaise raison, alors que le physique va bien que les jambes et le corps ne demande qu’à rouler, me voici de nouveau bloqué sur place sans pouvoir profiter de l’endroit.

A cette heure, il m’est difficile de rester positif, mais je suppose que je sortirai de tout cela que le meilleur.

DSC_0179 DSC_0181 DSC_0185 DSC_0186 DSC_0187

J'aime, je partage! *** Sharing is Caring
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK
Email this to someone
email