1ère étape

150km depuis Castello Plaza à Milan (160 depuis le camping).

Un beau départ,  jamais très simple en ville. Par solidarité, Arno et moi avons suivi Bernard lorsqu’il s’est trompé,  et avons donc fait 3.5 km de l’autoroute A1 (belle voie d’urgence, mais pas mal de détritus). Il paraît que les Tom Tom ont fait la même erreur et ont eu les honneurs d’une escorte policière.
Quelques au revoir,  egrainés au fil des carrefours et feux rouges: Andreas et Anita, puis Mickael, puis Pauline,  puis Paulo, Bernard,  Aldaberto,  Francois et enfin après un rapide pique nique,  les Tom Tom, Dirk et Jan,  Antonio,  Béatrice et Yannick.

Étrange sensation de voir fondre la petite troupe dont l’amitié s’est forgée au cours du prologue et du séjour à Milan.

Avec Arno nous avons ensuite parcouru quelques petites routes de campagne,  ayant fait le choix d’un itinéraire nord le long du Po et de ses moustiques. Mais aussi de la route nationale, pour caler le compteur autour de 35kmh.

Least but not last,  l’étape du soir à l’auberge tenue par une cousine à Mathilde,  la compagne d’Arno. Toutes les chambres étant prises,  les tentes sont sur la pelouse,  la douche bien appréciée,  et surtout le repas,  offert, mémorable, ainsi que son lambrosco local,  d’où une c1ertqne difficulté à bien viser les petites touches du téléphone…

Demain 205km prévus pour rejoindre la mer adriatique,  toujours sous une température de 38 à 42 degrés. Bien s’hydrater,  et pas seulement de lambrosco.

L’accueil italien est parfait, spontané. Tout arrêt,  pour regarder la carte ou déguster un gelato,  provoque un rassemblement autour des vélos et pleins de questions. Nous commençons à produire un  mélange d’espagnol et d’italien qui semble intelligible.

Il est temps d’aller faire dodo,  il y a de la route demain.

Bises à tous,

Olivier

J'aime, je partage ! *** If you like it, share it!
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK