2014, OU COMMENT PASSE UNE ANNÉE DE PRÉPARATION AU SUN TRIP 2015

 

Quand au mois de mai 2014, Florian m’annonça que l’organisation me sélectionnait pour participer au Sun Trip, je fus bien sur plus qu’heureux, mais ce n’était pour moi qu’une étape dans une préparation qui a commencé un peu après le Sun Trip 2013 et qui finira au moment du départ.

Un projet comme le Sun Trip j’en avais déjà réalisé un, quand je suis rentré du Vietnam en Moto biélorusse. Il me tardait de recommencer tant le voyage prend son sens aussi dans sa préparation.

DSC_0129

Je fais réellement le rapprochement avec mon métier d’architecte. Construire un bâtiment, de la phase de chantier qu’on voit tous quand les volumes sortent de terre jusqu’à le voir habiter, n’est que l’aboutissement de plusieurs mois, voir plusieurs années d’études, de recherches, de consultations, de budgétisation, de rencontres qui nous ferons faire d’une idée, une réalité.

10409057_310443922483834_6553397737783339477_nremorque 141229c présentation01

C’est donc une année 2014 qui se termine et qui fut riche. Il a fallu se donner les moyens de convaincre tout le monde, en commençant par les membres de l’organisation du Sun Trip. Depuis déjà 2013, je constituais un dossier de présentation pour ma candidature. Déjà avant la sélection j’avais ouvert une page Facebook, j’avais commencé envoyé mon dossier à la presse locale qui donna lieu à plusieurs reportages et articles. Il me fallait avancer dans la préparation dès le début pour ne pas perdre de temps. Un tel projet en demande. Ainsi, armé de ces quelques bases de communication, de cette motivation affichée, avec déjà quelques partenaires partant pour l’aventure, tel que Canopée et Poil aux Dents, Florian et les membres de l’organisation m’annoncèrent que je serais de l’aventure.

IMG_2577

Très rapidement, les choses étant concrètes, il me fallait trouver des partenaires, ceux qui, n’étant pas un spécialiste du vélo électrique solaire, me le concevraient et le construiraient. Olivier Lourdel, directeur général de Altermove, répondit très vite à ma proposition de partenariat. Il est vrai qu’Altermove se retrouvait dans les valeurs du Sun Trip. N’étant pas constructeur, l’idée était qu’ils aillent chercher un partenaire associé parmi leurs fournisseurs et fabricants de VAE. La surprise fut de taille quand Olivier m’annonça que Solex, la plus que très célèbre marque de vélo moteur reconvertie depuis les années 2000 dans le vélo électrique, était de l’aventure. La deuxième surprise était qu’une filière de Solex avait déjà conçu notamment pour les entreprises et les collectivités locales des modules de recharge pour VAE par panneaux solaires. Quand je raccrochais le téléphone, je comprenais, heureux et rassuré, que j’avais théoriquement un vélo solaire pour partir vers Astana. C’était en tout cas le début d’une collaboration qui devait aboutir à cela.

IMG_2572 IMG_2575

solex gregory trebaol

Pendant ce temps, après une rencontre à Bourget-du-Lac entre les premiers participants au Sun Trip 2015, une famille commençait à se construire. Cette aventure, cette préparation a commencé à nous faire sentir dans le même bateau. Les réseaux sociaux nous permettent ainsi de suivre notre avancement, un forum mis à notre disposition nous permet de partager nos informations sur la technique, le voyage, les itinéraire, le matériel, etc., (le forum est en partie seulement accessible à tous). Les différents échanges de mail avec l’organisation et les participants font avancer le projet et nous sommes jour après jour de plus en plus concernés par le départ qui approche. De mon coté, je rencontre Eric Morel de temps en temps; il se trouve qu’il vie et travaille à deux pas de chez ma mère que je vais voir régulièrement dans l’Oise. Encore une fois, c’est à travers la préparation du Sun Trip que nous nous sentons appartenir à une famille qui bientôt vivra une aventure exceptionnelle.

01

La préparation c’est bien sur aussi l’entrainement physique. Il se trouve que je m’embarque dans une discipline sportive que je ne connais pas… Pas le choix, il m’a fallu rouler en vélo. Je remercie particulièrement mon ami Matthieu qui partant vivre en Guadeloupe et n’y emmenant pas son vélo, me le prête aujourd’hui pour mon entrainement, puisque je n’avais pas réellement pratiqué le depuis le collège… il y a 20 ans. J’exagère surement un peu, mais on n’est pas loin de la vérité. Depuis j’ai parcouru quelques kilomètres formateurs, même si je ne ferai jamais la distance de Béatrice et Yannick, un charmant couple participant à l’aventure, qui cet été a roulé 5000 kilomètres. Je sens que de toute façon, moteur électrique ou pas, soleil ou pas, il me faudra voir partir certains de mes camarades devant, que je ne retrouverai qu’à Astana, voir à une éventuelle future rencontre d’ancien combattant de la steppe, à notre retour en France. En attendant je suis équipé pour affronter l’hiver du NOOORD, mais il faut avouer que tout ceci est facilité par le paysage de notre plat pays. Je crains d’ailleurs la traversée des Alpes pendant le prologue de Chambéry à Milan…

IMG_2446

Je me suis aussi fixé au départ d’apprendre des rudiments de Russe. Il faut dire que plus de la moitié du trajet se passe en territoire un minimum russophone. En effet j’ai décidé depuis longtemps de passer par le nord, c’est à dire par l’Ukraine et non par la Turquie qui est une deuxième option d’itinéraire. Peut être j’expliquerai dans un autre article ce choix personnel. Concrètement j’ai une méthode assimile. Cette méthode est simple: faire des exercices tous les jours. Autant vous dire que je n’y suis pas. Peut être n’en ai je pas fais une priorité. Aujourd’hui, il est vrai qu’entre mon métier, ma famille et la préparation indispensable au Sun Trip, j’ai mis cet apprentissage de coté. Ce que je sais d’expérience, c’est que même sans parler une langue, on peut toujours réussir à traverser un pays en ayant des échanges inoubliables. Peut être perd on quelque chose ?

Itinéraire Sun Trip Thomas Pollet

Nous voici en 2015. Le projet avance bien. Depuis quelques mois je suis en correspondance constante avec un responsable de Solex et Altermove pour voir sortir de leurs ateliers un vélo que je pourrai tester d’ici fin février. Mon budget global n’est pas encore bouclé et très rapidement je repartirai à la recherche de sponsors. Quand ils verront le vélo, comment pourront-ils ne pas être séduits pas tant de valeurs exprimés dans ce projet qu’est le Sun Trip. C’est pourquoi je remercie tous ceux qui ce sont engagés dans cette aventure depuis le départ, quelque soit la hauteur de leur contribution. Je me dois pour eux, c’est pour cela aussi que j’ai choisi d’avoir des partenaires, d’arriver au bout. Ils seront autant d’éléments moteurs sur le chemin d’Astana.

2014 était une année riche d’expériences et de rencontres, 2015 sera je l’espère une année incroyable grâce au Sun Trip.

Bonne année 2015 à tous, que vos projets se réalisent, qu’ils vous amènent sur le chemin de vos rêves.

 Site Thomas Pollet /ALTERMOVE SOLEX Ride

J'aime, je partage! *** Sharing is Caring
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK
Email this to someone
email