8 Juillet, arrivé à KARACABEY

Parti ce marin à 8H30 de BOZUYUK, me voilà arrivé 164km plus loin à KARACABEY. Une bonne route, avec de bonnes montées et de longues descentes puisque, enfin… on quitte les hauteurs pour arriver au bord de la mer Marmara. Au fil de la descente, le paysage change et on traverse de belles vallées avec des collines couvertes de forêts de pins et autres essences d’arbres. Le chant des cigales est énorme dans ce secteur…Ma traversée de BURSA s’est faite en mode marocaine, c’est à dire: une conduite en évitement, l’oeil gauche sur le rétroviseur gauche, l’oeil droit sur le rétroviseur droit, les mains sur les manettes de frein et l’accélérateur à fond et tout droit pour être dans le flot du trafic et pouvoir garder mon périmètre de sécurité en veillant aux intrus…J’ai traversé par la 200 et il fallait bien toute mon expérience pour passer au travers de ce flot intense de circulation. Heureusement, la route est en faux plat descendant ce qui facilite les choses… C’est long à traverser…au moins une bonne heure. Avant d’en sortir, au détour d’une courbe, je me suis arrêté dans un restaurant ombragé pour faire une pause et me restaurer. J’avais 104km dans les jambes et il faisait de plus en plus chaud. Alors que je déjeunais, le serveur est venu me voir pour me dire que mon repas avait été payé par la personne qui regardait mon vélo. C’était un homme d’un certain âge accompagné de deux dames âgées, elles aussi. Je me suis levé pour aller le remercier et il est venu vers moi également pour me tendre la main et me souhaiter « bon voyage » en Français. C’était une famille Turc avec toute la générosité qu’on a constaté dans ce pays. Alors que j’avais fini mon repas, le serveur m’a apporté une énorme part de gâteau recouverte d’une grosse glace à la vanille en plus d’un thé. C’était offert par la maison…La  glace était délicieuse, par contre, pour le gâteau, un espèce de flan gélatineux gratiné, j’en ai mangé la moitié par politesse mais pas plus…impossible. Voilà ma pause repas Turc du jour avec la générosité du peuple Turc que tous les Sun Trieurs ont pu constater dans ce pays magnifique. J’ai repris mon vélo en m’insérant de nouveau dans le flot de la circulation. Il me restait un peu plus de 50km à faire au cours desquels j’ai eu un bon vent de face puis, au bénéfice d’une courbe, je l’ai eu dans le dos à la fin…super!!!…J’ai posé mon vélo à 16H45.

Me voilà installé en plein centre ville de KARACABEY, dans un hôtel confortable à 50TL la chambre…

Demain, je traverserai la mer Marmara de ERDEK à TEKIRDAG et ma montée vers le nord continuera…Bisous à tous…

J'aime, je partage! *** Sharing is Caring
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK
Email this to someone
email