A Letter from the Coordinator – Chers Sun Trippeurs, c’est à votre tour…

There we are, the prologue is now over and soon it’s the big start for you, my dear friends who have been preparing for this trip for months.

As your friends and family keep on telling you that the Adventure begins, you know that the worst part is behind you.

For it is an almost invisible part of the adventure, that challenging road where you fight to reach the starting blocks. One should only have a thought for the ones who chose to quit for all sorts of reasons: technical ambitions that could not be reached, financial pressure, sponsors withdrawing, lack of time, professional constraints… Long is the road from dream to reality – you managed to rock it, congratulations!

It is now your turn to ride these roads like we did in 2013. It is now your turn to bite the asphalt, to push yourself physically and get people to dream with sustainable mobility, conversations on renewable energies, and intercultural dialogues…  For the roads are not only for circulation, they are also meeting points where people exchange, get misunderstood, and burst into laughter. They are interfaces between villages, regions and peoples. On the roads, you will be ambassadors of cycling, sport and a certain idea of freedom. Be up to it; know how to remain humble and let the human encounters unfold…

It is your turn to go fast or just slow, to get back up when you fall and heal for the traveller’s sicknesses, to stop in Anatolia’s caravansaries, to meet gas stations’ employees, waitresses and truck drivers around a çay or an ayran, before you jump back on your bisiklet. You are now a part of the Sun Trip family, the one that we follow on the GPS map all Summer long like a TV series we’re attached to, the ones that meet up according to the chances on the road and that we hope to see in Milan with flowers in their hands, proud and tanned. It is an honor to serve you, to follow you and to help you shine.   

For now I just can’t help seeing you in Antalya at the heart of the Summer. I will therefore wait for your with an hope-filled heart under the mediterranean sun. May it be charging your batteries full!

Anick-Marie Bouchard – Coordinator


 Chers Sun Trippeurs,  c’est à votre tour…

Nous y sommes, le prologue se termine et bientôt le grand départ pour vous, mes chers amis qui vous y préparez depuis des mois.

Alors que vos amis et votre famille vous ressassent que l’aventure commence, vous savez maintenant que le pire est derrière vous. Car c’est une partie presque invisible de l’aventure, ce parcours du combattant semé d’embûches vers la ligne de départ. Il n’y a qu’à penser à ces anciens participants qui se sont résignés à ne pas partir pour toutes sortes de raisons : ambitions techniques trop élevées, pression financière importante, retrait de sponsors, manque de temps, contraintes professionnelles… Il y a beaucoup de chemin entre le rêve et la réalité : vous l’avez parcouru avec brio, félicitations.

C’est à votre tour maintenant de vous élancer sur les routes comme nous l’avons fait en 2013. C’est à votre tour de mordre le bitume, de vous dépasser physiquement et de faire rêver les gens à grand coups de mobilité durable, de conversations sur les énergies renouvelables, de dialogues interculturels. Car les routes ne sont pas que des lieux de circulation, ce sont aussi des lieux de rencontre, d’échange, de malentendus et de fous rires. Ce sont des interfaces entre les villages, les régions et les peuples. Sur les routes, vous serez des ambassadeurs du vélo, du sport et d’une certaine idée de la liberté. Pour en être à la hauteur, sachez demeurer humble et vivre pleinement la rencontre…

C’est à votre tour maintenant d’aller vite ou lentement, de vous relever des chutes et des malaises du voyageur, de vous reposer dans les caravansérails des voies Anatoliennes, de rencontrer les pompistes, les serveuses et les routiers en partageant un çay ou un ayran, avant de remonter sur votre bisiklet. Vous faites maintenant partie de la famille du Sun Trip, ceux que l’on suit sur la carte pour le feuilleton estival, ceux qui se rencontrent fraternellement et que l’on veut revoir à Milan, fleurs en main, fiers et basanés. C’est un honneur de vous servir, de vous suivre et de vous faire briller.

Il me tarde à présent de vous revoir à Antalya au coeur de l’été. Je vous attendrai donc avec espoir sous le soleil de la méditerranée. Puisse-t-il recharger à bloc vos batteries !

Anick-Marie Bouchard – Coordinatrice

 

 

J'aime, je partage ! *** If you like it, share it!
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK