Arrivé en Bulgarie – Mercredi 3 Juillet

Je suis parti vers 5h30, il y avait beaucoup de rosée mais un ciel dégagé. Comme tous les matins, je pédale à l’économie pour épargner ma batterie qui n’est pas au top le matin! Je ne commencerai à avoir des watts que vers 10h.

001    003

                  L’architecture évolue                                                  

004    006

 Vue bucolique ou on passe!

Jusqu’à Nis, la route n’est pas dans un état terrible et j’épargne les suspensions.
Après Nis, c’est du billard : à la sortie de la ville, je m’arrête à la concession PEUGEOT pour emprunter un cric, deux rayons de la roue arrière sonnent « clouc »!
Accueil très gentil, tout le personnel est aux petits soins! Je retend mes deux rayons et c’est reparti! La route est en très bon état, mais beaucoup de camions! Heureusement qu’ils ont l’Espadon à la bonne et passent vraiment au large et patientent sans râler (quand ils ne peuvent pas doubler!). Ils doivent se donner le mot à la CB, car ceux qui me croisent, me font appels de phares, petits coups de klaxon, pouce levé, et même salut militaire!

A midi, arrêt dans un resto routier, le « hamburger » est de taille, mais sa composition est un mystère! En tout cas, il y a très peu de viande! L’addition est du même topo, j’aurais dû demander le prix avant!
Si vous passez par là, à éviter.

005

« Hamburger » énorme, mais ou est la viande?

A 17 h, passage frontière Bulgare : toujours aussi facile, avec sourires et photos.

007Passage frontiére

A 19 h arrêt à Dragoman, l’hôtel est à 25€, mais plus luxueux! On me gare l’Espadon sur le terrain du restaurant attenant, piscine etc… ça semble être le rendez-vous de toute la jeunesse dorée du coin! J’y bois une bière en écrivant le blog! Seul bémol, la musique est un peu forte, on commence à y sentir des intonations orientales!

008Le restaurant, mon ordi au premier plan

Ce soir, j’ai dû boulot avec Pierre, mon fils. On va essayer de mettre un nouveau logiciel de GPS! Merci SKYPE.      

sos 1 Notre site officiel, pour prendre part à notre course humanitaire
J'aime, je partage! *** Sharing is Caring
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK
Email this to someone
email