Askar : l’aventurier Kazakh

4
La dernière fois que nous avions croisé son chemin, c’était en Italie, il se séparait alors de son ami Stéphane Bertrand. Depuis il a voyagé tout seul, à travers la Slovénie, la Hongrie, l’Ukraine, la Moldavie et de nouveau l’Ukraine où nous l’avons retrouvé au réveil d’un bivouac en Crimée. 

Le jeune aventurier est toujours sur le charme du voyage, « ce premier mois m’a semblé n’être qu’une seule journée« , dit-il. Son coup de coeur : la Moldavie ! « Les routes étaient très bonnes là où je suis passé et surtout les gens étaient très gentils avec moi. A Chisinau des passionnés de vélos m’ont beaucoup aidé pour réparer ma roue arrière, et puis aussi l’Ambassade du Kazakhstan m’a invité dans un 4 étoiles, c’était magique, merci encore » précise t-il avec sa gentillesse et sa discrétion. 

Au bout d’un mois de voyage Askar ne semble par encore se remettre de « ma chance de participer à ce Sun Trip« , en remerciant à tout-va et en souhaitant faire de son mieux pour représenter son pays.

6 2 7 5

Seul point noir : la solitude ! Malgré une longue expérience en la matière, sur ce Sun Trip Askar dit son envie « de rouler avec d’autres participants, pour partager nos joies et aussi se faire de nouveaux amis« . Dans son esprit, l’idée bien ancrée d’essayer de retrouver Stéphane Bertrand, une fois que ce dernier sera remonté de la Turquie. Pour le moment, quelques heures après notre rencontre il a trouvé la roue de Grégory Lewillye. Les deux aventuriers devraient passer en Russie demain. 

VIDEO EN RUSSE

8 1


L’ARTICLE PRECEDENT // SUIVANT

TOUS LES ARTICLES


ASKAR : KAZAKH ADVENTURER

Last time we crossed his way was in Italy, he separated with his friend Stéphane Bertrand. Since then he travels alone through Slovenia, Hungary, Ukraine, Moldavia and again Ukraine, where we met him in bivouac in Crimea. 

The young adventurer is still under the charm of the travel, «this first month looked like one day», tells he. His heart-throb: Moldavia! «The roads were very good there where I passed, and especially people were very nice to me. In Chisinau impassioned with the bikes helped me a lot to repair my back wheel, and then the Embassy of Kazakhstan invited me in the 4 stars hotel, it was magic, thanks again» precises he nicely and modestly.

After one month of travelling Askar doesn’t seem to recover his sences of «my luck to participate this Sun Trip», he is very thankful and he wishes to make his best to represent his country. 

Only one minus: loneliness! In spite of his long experience in this sphere, on this Sun Trip Askar wants «to drive with other participants to exchange the joy and also to make new friends». In his spirit he wishes to meet Stéphane Bertrand again, after he will come from Turkey. For the moment, few hours after our meeting he met Grégory Lewillye. Both adventurers shall be in Russia tomorrow.

SOON VIDEO IN ENGLISH AND RUSSIAN

J'aime, je partage! *** Sharing is Caring
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK
Email this to someone
email