Askar & Stéphane : fin d’un beau duo

 

En temps normal, les vies de ces deux là n’auraient jamais du se rencontrer, sauf que voilà ils ont pour point commun le Sun Trip 2013 et ainsi sont-ils devenus coéquipiers pour cette première semaine d’aventure. Evoluant au début de l’Italie avec un petit groupe, ils se sont progressivement retrouvés en duo, Stéphane Bertrand prenant avec générosité le rôle de guide pour Askar.

1

Le jeune Kazakh découvrait avec le Sun Trip la complexité, et la multitude, des routes européennes. La simple traversée à vélo de la plaine du Pô italienne est un véritable effort de navigation, alors l’aide que les participants auront pu apporter à Askar aura été très importante. 

A l’entrée en Slovénie, les routes des deux aventuriers se sont maintenant séparées. Stéphane part pour le sud et la Turquie. Askar se retrouve pour la première fois en solitaire, en direction de la Hongrie puis d’Ukraine, où il retrouvera la langue russe. Un petit défi pour cet aventurier qui l’an dernier rejoignait l’Afghanistan en solitaire !

Qui sait, peut-être que les routes d’Askar et de Stéphane se recroiseront après Sotchi (le point d’étape obligatoire, en Russie). Dans ce cas, le Kazakh ne manquera pas de jouer à son tour le rôle de guide ! 

LA VIDEO DE LA SEPARATION :

ASKAR AND STEPHANE: THE END OF A NICE DUET

At the usual time these two participants would never meet, except that now they have Sun Trip 2013 in common, and so they became team mates on the first week of adventure. Having arrived in Italy with a small group, they decided to make a duet, where Stephane Bertrand with generosity took a role of a guide for Askar.

With Sun Trip the young Kazakh participant discovered the complexity and the multitude of European roads. The simple crossing on a bike of the Italian plain Pô is a real effort in navigation, where the help allowed only from participants was very important for Askar. 

At the entrance in Slovenia, the roads of these adventurers separate. Stephane goes to the south and Turkey. Askar is alone for the first time, he goes to Hungary and then Ukraine, where he will be able to speak Russian language. A small challenge for this adventurer who travelled to Afghanistan last year all alone!

Who knows, perhaps the roads of Askar and of Stephane will re-cross after Sotchi (an obligatory point in Russia). In that case, Kazakh could play a guide’s role! 

2 


 L’ARTICLE PRECEDENT // SUIVANT

TOUS LES ARTICLES

 

J'aime, je partage ! *** If you like it, share it!
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK