Bref, j’ai envoyé un contrat depuis l’Ukraine

Même en voyage il faut s’occuper des trucs administratifs pour le retour, genre le boulot. Pour ce faire j’ai besoin d’envoyer un contrat de prestation en Suisse. Je rentre à la Poste, là, la guichetière prend peur quand je lui montre sur mon « g’palémo » une enveloppe. Elle m’envoie vers une autre guichetière, trop occupée à faire la caisse pour s’occuper de moi. La première guichetière comprend et monte, probablement au grenier, pour trouver une enveloppe.

Je note mon adresse d’expéditeur, puis l’adresse du destinataire. La guichetière me fait voir qu’il faut écrire le nom en cyrillique, ou sybillique je ne sais jamais… Comme elle croit que je ne comprends pas elle n’arrête pas de me montrer USA en cyrillique, manque de bol, Wizards me demande de l’envoyer en Suisse et non au USA ce serait tellement plus simple. Je me mets à dessiner la carte de l’Europe, mais ils connaissent aussi bien l’Europe de l’Ouest que nous l’Europe de l’Est. Je tente le drapeau Suisse, en bleu et blanc => échec. Je lui fais voir les montres, les banques mais les stéréotypes ne semblent pas assez internationaux. Je sors dans la rue et demande à la première personne que je croise si elle parle anglais. J’ai un « un tout petit peu », en Ukrainien, comme réponse. Je lui dis 3 fois « Swizerland » il comprend. Je lui demande de l’écrire en cyrillique, c’est plus compliqué mais on y arrive.

Je rentre victorieux dans la Poste, et là, Pouffi, (surmaquillage, chewing gum, regard pédant) la collègue de la guichetière n°1, a peur que je ne paie pas l’enveloppe que je leur dois. Je lui montre quelques billets qui ont l’effet d’un tranquillisant, mais pas pour longtemps. Elle me pointe l’adresse de l’expéditeur en me disant que ça doit être une adresse en Ukraine. La barrière de la langue se dresse, elle me prend pour un demeuré, moi je lui explique que j’habite sur mon vélo du coup c’est un peu compliqué. Je commence à écrire l’adresse d’exemple pour lui montrer que je me moque de l’adresse de l’expéditeur, du coup guichetière n°1 me propose de mettre le centre général de la Poste ukrainienne comme adresse. A ce moment je crois que c’est fini mais il faut encore que je donne mon nom, facile B.E.U.Z.E.L.I.N. Ah, vous le voulez en cyrillique… Je les laisse déformer mon nom de famille en le prononçant, et l’écrire en cyrillique, tant que ça peut aider mon courrier à partir.

Bref, j’ai envoyé un courrier depuis l’Ukraine.

J'aime, je partage ! *** If you like it, share it!
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK