Déconcertant Kazakhstan

Après 11 jours, il est temps que je vous parle un peu de mes impressions de ce pays grand comme cinq fois la France pour seulement 17 millions d’habitants. Je n’avais pas très fait attention jusqu’a cette pause imposée par la météo, mais je suis dans un pays où la moitié de la population est musulmane et l’autre chrétienne orthodoxe. En fait, je n’ai aperçu que peu de mosquée ou d’église. Je n’ai entendu aucun appel à la prière émanant d’un minaret, ou même croisé un Iman. Je ne sais pas quel Islam est pratiqué ici. Et parfois, les apparences peuvent être trompeuse. En effet, ce que j’avais pris pour une mosquée à Aktöbe, était en fait un centre commercial. DSC01210DSC01218 Le Kazakhstan, on peut aimer et détester. Aimer certaines personnes que je croise sur la route et qui m’offrent des cadeaux, à boire ou à manger. Ce fut le cas d’Ismal et de sa soeur qui m’offrirent ce joli présent et une bouteille de thé bien frais. La rencontre ne dure parfois pas plus de cinq minutes, mais elle est très agréable et porteuse de beaucoup d’humanité.

DSC01170-1

20130811_184028Détester ceux qui profitent que je m’écarte de mon vélo pour y monter dessus. Car le Kazakh est curieux. Il vous arrete en permanence sur la route quelque soit l’endroit juste pour prendre une photo de lui avec le vélo. Il est même parfois irrespectueux et sans gêne. Comme la fois, ou faisant une pause dans un abri bus, je vis un automobiliste s’arreter, descendre de sa voiture et venir se soulager dans l’abri bus en ma présence alors qu’il avait des millions d’hectare de steppes où pisser tranquille. Mais une chose est sure, il a toujours le sourire. Et souvent ce sont de grandes dents en or qui ornent sa bouche.

Les grandes villes appartiennent à la fois au passé et au futur. De grandes avenues modernes traversent la ville et sont liés aux quartiers par des chemins de terre. Ces quartiers aux immeubles datant de l’erre soviétique sont souvent cachés par d’immense batisse moderne qui ornent les avenues.

DSC01172DSC01183D’ailleurs ces grands bâtiments sont souvent des banques. Beaucoup de banques au Kazakhstan. Je ne sais pas combien de différentes, mais elles sont nombreuses. Cette petite pause de deux jours m’a permis de mieux observé un peu ce pays plein de contraste, surtout ici à Aktöbe, où la mixité entre russe et kazakh est très présente, où chrétienté et islam cohabite dans la paix.

DSC01211DSC01214

Pour terminer, quelques photos prises à la volée lors de mon errance dans Aktöbe.

DSC01190DSC01194DSC01195DSC01197DSC01206DSC01208DSC01198DSC01203

J'aime, je partage ! *** If you like it, share it!
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK