Des creux et des bosses dans le coeur

 L’aventure du Suntrip en terre kazakhes, c »est autant leur fête que la notre. Alors qu importe la souffrance qu’importe le vent, qu’importe l’effort qu’il faudra pour repartir, ils veulent leur photos souvenirs
 
D’où tu vas ? d’où tu viens? combien de temps? quelle vitesse? c’est des panneaux solaires ?  c’est un moteur ca ?
 
5 fois dès fois 10 fois dans la journée. Quand je vois une voiture s’arreter , je crie pour evacuer la souffrance et le découragement. Et je suis prêt

Les super pouvoirs des Kazakhes

Tout d’abord la capacité de s’arreter pour la pause photo au milieu d une côte. Où à la rigeur dans la descente, bien au milieu pour casser l’élan.
 
Lorsqu’ils ne s arretent pas, Il ralentissent et me parlent avec la capacité inouie de se mettre dans l’angle mort de mon champ de vision et me poser des questions sur des distances, des dates, alors que je ne peux pas lacher mon guidon en roulant pour faire signe.
 
Ah oui, la capacité inouie d’ignorer les gestes de la main. Lorsque j agite ma main, j indique une direction, ils regardent obstinément mon visage.  j ai beau pointer du doigt une direction ou une autre, ils hochent la tête gentiment sans comprendre
 
la super capacité à me prendre pour un imbecile. Quand je comprends pas un mot , une phrase , ils la répète sans cesse.. Ou tourne les talons en soupirant.
 
et la pire, celle de surgir de n’importe où,  à l’instant où se termine ma pause. Quand je grimpe sur le vélo et que j ai rassemblé mes forces et ma détermination. là juste là quand je suis prêt, ils débarquent et me cassent le moral
 

Et puis ils savent être là.

belgie salem
 
Une maison le long de la route entre 2 immensités de vide, et un grand sourire tendu.
« hé Francia Astana !!
Viens, on connait Raf Greg et Dirk !! »
 
Une equipe de travailleurs du rail vit ici dans une grande maison. De la 30aine a la 50aine, de braves gars aux visages burinés par le vent, dans une grande maison avec des tapis et des lits de camp partout.
 
« il est tard, viens prendre le thé et puis tu resteras dormir et demain tu partiras en forme »
 
Ce jour là, après le vent et le ciel de plomb, c’est une bouée de sauvetage.
Partager au matin une tartine de beurre chocolaté… un petit bout de bonheur pour un suntripeur à bout de forces.
 
Que c’est bon de partager, de donner et de recevoir …
 
 

Et puis un doute surgit.. 

 Ami kazakhe, lorsque je parle d’une femme qui participe à l’aventure, qui traverse seule ces immensités avec force et courage, d’une Suntrotteuse, hélas je vois ton regard qui change. desaprobation, peur, dégout ?? Quel est donc cette ombre qui passe dans ton regard.
 
 
Ami kazakhe, tu m expliques que si en occident homme et femme sont au même niveau, ici pour toi l’homme est au dessus de la femme. Toi si doux et jovial, avec ton poing serré tu montres que c’est toi qui fait la loi.
  
Je partage ta table, et je te respecte, et j’entends tes croyances sans te juger,
alors entend la mienne, entend celle d’un homme qui a parcouru le monde plus que tu ne l’imagines. 
  
Je crois  que les croyances et la foi sont deux choses différentes,
et que les rapports entre les hommes et les femmes n’ont aucun rapport avec la foi.
 
 Ami kazakhe, ta générosité, ton hospitalité , si tu ne la reserves qu’à seulement la moitié de l’espece humaine, alors que vaut elle réellement ?
  
 Moi , l’étranger à tout et à tous, moi l’athée, je prie pour toi ami,
 
 Je prie pour que tu fasses honneur à ce qu’il y a de bon en toi
toi qui sais si bien voir le vélo et l’exploit avant ou même sans voir le handicap, je prie pour que tu reconnaisses le courage et la tenacité avant de voir la femme.
 
Je prie pour que même si elle est forte et qu elle bouleverse ta vision du monde, tu ne lui refuses pas ton aide.
 toi qui sais tendre la main, que tu ne ne lui refuse pas la richesse de ton cœur.
 
 
Cette grande aventure du Suntrip c’est autant ta fête que la notre, alors ne la gaches pas.
 
La Suntrotteuse roule en terre kazakhe, que votre rencontre, ami Kazakhe, soit belle et forte.
 
J'aime, je partage ! *** If you like it, share it!
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK