Eymeric Thuliez

– 27 ans – France

Ingénieur dans le photovoltaïque, adepte du déplacement à vélo, Eymeric avait le projet de partir autour de l’Europe à vélo.

Puis, un collègue lui a parlé du Sun Trip et il a changé ses plans ! « C’est un projet qui me permettra de vivre une aventure extraordinaire tout en promouvant un mode de déplacement écologique. »

Watt’else ?

 


Son vélo solaire

Vélo :  ChiruBikes Divider

Remorque : Aevon Std 100

Assistance électrique : Kit Speed de Cycloboost

Moteur : XMUS 600 W

Batterie :  2 batteries 48V 10,5A

Système solaire : Orygeen

Panneaux solaires :  Solbian 430 W + 120W à l’arrêt

Regulateurs : Genasun

La particularité de ce vélo réside dans le moteur, qui est situé sur la roue de la remorque, et non pas sur le vélo. Ce choix a été fait dans une optique de simplification, me permettant d’utiliser un vélo droit standard et de centraliser presque toute la partie électrique dans ma remorque. Quant à la puissance solaire installée, j’ai fait le choix de la maximiser afin d’utiliser au maximum les capacités de mon moteur.


Quelques mots de l’aventurier…

Ma participation au SunTrip a commencé en octobre 2017. A ce moment, j’envisageais un voyage en vélo (sans assistance) à travers l’Europe avec pour objectif de découvrir chaque pays. Mais ce projet a laissé place à un projet bien plus audacieux : le SunTrip ! Ingénieur dans le photovoltaïque, mes patrons m’ont proposé à la place de ce voyage de me sponsoriser pour cette incroyable aventure. C’est donc sans hésitation que j’ai accepté cette proposition exceptionnelle à mes yeux. J’ai choisi ce métier parce qu’il était en accord avec mes valeurs et le SunTrip, qui promeut l’écomobilité et la rencontre des cultures, est à 100% en ligne avec celles-ci.

J’ai donc commencé à concevoir mon vélo en novembre, ce qui m’a laissé peu de temps de préparation au regard de l’envergure de ce projet. La partie solaire ne m’a pas posé de problème majeur, c’est mon métier après tout, mais la partie vélo et assistance a été une autre affaire. Grâce au support de l’équipe du SunTrip et des autres Suntrippeurs, j’ai pu résoudre mes différentes problématiques et me joindre à l’aventure.

J’ai déjà quelques pays à mon actif, en déplacements professionnels surtout et en Afrique notamment mais je n’ai encore jamais réellement voyagé en vélo, c’est donc une grande première pour moi. Je suis très impatient d’être sur la ligne de départ pour cette aventure de 13000 km. Je n’ai aucune idée des rencontres et des mésaventures qui m’attendent et c’est certainement là ma première motivation.

J'aime, je partage! *** Sharing is Caring
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK
Email this to someone
email