Françoise : journal de bord du 17 août

Le 17 août 2018
Bonjour à tous

Après la nuit bizaroide déjà racontée je sors le nez de ma tente, horreur, c’est tout couvert et même menaçant. Ouf mes batteries sont à 50 volts. Je me dépêche, le vent s’y mêle et emberlificote ma tente dans le casque resté à l’intérieur.

Ça commence par un très long faux plat descendant dans des montagnes dénudées et jaunes et… La pluie arrive, il fait froid, je me couvre.

Je rattrape mon cyclotouriste chinois, ne connaissant pas la météo vu mon absence de connexion internet j’éconise les watts et nous allons à la même vitesse.

Au bout de quelques heures un rayon de soleil, je stoppe immédiatement, tout ce qui est pris est pris.
Le temps se remet franchement au beau.

Au bout d’une centaine de kilomètres je m’arrête dans une station service. Le repas m’est offert mais j’ai encore du mal à manger.

J’essaie de me renseigner sur l’achat d’une carte SIM, j’ai vraiment du mal à me faire comprendre.
Angélique (que je dérange, elle est en représentation) va me l’écrire en chinois. Quelqu’une me le recopie sur un papier. Finalement le gérant des boutiques de la station service m’emmène à la ville distante d’une cinquantaine de kilomètres dans la boutique. C’est très compliqué, nul ne parle l’anglais, cela va prendre plusieurs heures, photo passeport. Enfin j’ai mes deux cartes SIM, j’en ai oublié de demander le numéro de tel peut-être est-ce écrit sur les papiers donnés.

Cette escapade m’a permis de voir qu’il y a de la vie en dehors de la G30 et qu’il y a deux Chine, une très rutilante et une autre…

Pendant ce temps mes batteries chargeaient. Je trouve que je n’ai pas assez fait de kilomètres et je reprends la G30 qui est une vraie prison. Et pas de sortie tous 10 km ! L’heure tourne, le vent s’ est levé, ça monte souvent, je craque tous mes watts et arrive à la station service où enfin je mange de bon appétit.

Je leur dis que j’ai décidé de dormir là, et demande le meilleur endroit. J’ai un petit coin discret sous un préau où mettre ma tente. Je m’ écroule de fatigue.

Conditions météorologiques
Matin pluie, après-midi soleil
Matin froid, après-midi agréable

Production
19 Ah
956 Wh

Consommation
22 Ah
6,4 Wkm

Réalisation
166 km
D+ 400 m
6h 30 sur le vélo
Vmoy ? km/h
Vmax ? km/h

Merci de me suivre.
Bisous tout le monde

J'aime, je partage! *** Sharing is Caring
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK
Email this to someone
email

1 Commentaire for “Françoise : journal de bord du 17 août”

benoit

dit :

comment ça françoise tu ne nous mets pas ta vitesse moyenne ni ta vitesse maxi mais tu manques à tous tes devoirs…..; je taquine tu fais toujours des supers compte rendus et c’est vraiment une invitation au voyage que tu nous livre alors allez françoise et gardes ton grand sourire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *