Françoise : journal de bord du 30 juin

Suivez Françoise sur Facebook : facebook.com/francoise.delabeoux

Bonjour à tous

Grand beau temps aujourd’hui je me suis fixé un objectif de 200 km je vais presque l’atteindre 196 km non parce que je manquais de force mais parce qu’il me restait un quart d’heure pour trouver une zone de bivouac, je sais que je les trouve facilement mais j’arrive dans une zone urbanisée donc ça va être un peu plus dur.

Ma route est bien tracée. Je remonte au Nord je vais suivre la route au sud du lac Balaton puis je vais contourner Budapest par le sud parce qu’il y a 2 ans je suis déjà passé par là j’y passé 3 jours, je veux aller vite et donc éviter ce contour inutile pour moi.
Budapest pour ceux que ça intéresse :
http://www.frannycyclo.com/j101-j102-imposante-budapest/

Tout cela c’était sans compter sans le vent. Je l’ai de face, il est nord nord-ouest et au fil des heures il va forcir pour devenir furibard. Je pense qu’en quittant la vallée du lac Balaton le vent va faiblir mais c’est tout le contraire qui se passe.
Souvent il devient complètement furibard, il me fait parfois faire des embardées. Heureusement nous sommes samedi et il n’y a pas de camion sur la route. Le matin la nationale 7 est pratiquement pour moi toute seule. Aux alentours du lac Balaton il y a beaucoup de voitures, les hongrois profitent des joies du lac. En s’éloignant ça s’arrange et en se rapprochant de Budapest les voitures réapparaissent très nombreuses.

Le lac Balaton m’étonne. Il est d’une couleur verdâtre laiteux. Je n’en connais pas l’explication géologique mais peut-être que quelques-uns peuvent m’éclairer.

La police sur la nationale 7 me laisse tranquille. En revanche il aura quand même une voiture qui manifestera son mécontentement. Dans l’ensemble les voitures me respectent.

J’ai changé ma stratégie d’étape. Je pars plus tôt, à 9h tant pis pour le fait que mes batteries soient à moitié vides, en revanche elles sont à moitié pleines.

Je fais des pauses tous les 50 km. Pendant ce temps je recharge mes batteries et je crème les endroits qui souffrent sur un vélo, petit détail qui a son importance.

En fin d’après-midi petite pause à la station service c’est là que je me ravitaille en eau. En plus ils font supérette. J’achète du pain qui va me surprendre parce que je lui trouve un drôle de goût. Une fois que j’ai compris, ce qu’il y a dedans, c’est-à-dire de l’huile et de l’ail, je me dis que je suis en train de manger des escargots et ça passe. J’achète aussi deux paquets de bonbons pomme banane, c’est super chimique, super bon, ça apporte plein de calories. Il y en avait un pour aujourd’hui et un pour demain je mange les deux d’un coup.

19h45 le 1er champ fait l’affaire c’est un champ de trucs coupés je ne sais quoi, maïs ? Le tournesol ça m’étonnerait parce que le tournesol c’est beaucoup plus tard. Ça fait des gros trucs, des grosses tiges j’écrase bien tout et je m’installe. Thomas Pollet c’est quoi ? Une voiture s’arrête juste à l’entrée de ce chemin de l’autre côté de la route, je suis un peu inquiète mais en fait il s’est juste arrêté pour fumer sa cigarette.
Je serai tranquille au bord de cette petite route, les voitures vont à une allure folle, à mon avis beaucoup plus que 100 à l’heure et n’auront pas le temps de me voir pour m’agresser !

Bien au chaud dans mon duvet parce que dehors il fait 10 degrés, j’apprends avec surprise que je suis la 4ème ce jour en nombre de kilomètres, incroyable mais vrai.

Je regarde ma vidéo en live de ce matin et je m’émeus toute seule !!!! Et vos commentaires ce n’est que du bonheur.

Bref une super bonne journée, un SunTrip avec du soleil c’est mieux quand même…

Les chiffres

Conditions météorologiques
Grand beau temps, quelques nuages en début d’après-midi
Vent furibard 2/3 face 1/3 côté gauche nord nord-ouest.

Production
36 Ah
1663 Wh

Consommation
33 Ah
7,8 Wkm

Réalisation
196 km
D+ 722 m
8h 4′ sur le vélo
Vmoy 24 km/h
Vmax 41 kl/h

Merci de me lire
Merci de vos encouragements
Bisous tout le monde


RETOUR SUR LE MENU DES BLOGS
BACK TO THE BLOG MENU


J'aime, je partage! *** Sharing is Caring
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK
Email this to someone
email

3 Commentaires for “Françoise : journal de bord du 30 juin”

FICHANT Serge

dit :

Salut Françoise
J’ai manqué ton direct ce dimanche matin , mais je suis toujours avec toi et jusqu’au bout .
un vrai plaisir de suivre les équipages et la progressions de chacun .
ce qui fait vivre cette course , ce sont les commentaires que vous postez . les vidéos nous imprègnent de l’ambiance . cependant il ne faut pas que ce soit trop long , je retransmets sur FB , et je ne suis pas sur que tous les amis FB , aient la patience d’aller au bout des vidéos ??
Je t’embrasse Françoise .
A bientôt .
SF

Christine B.

dit :

Bonjour Françoise
… ça avance bien maintenant après la pluie et avant le désert du Kazakhstan, bravo ! …
Vous êtes sur le même itinéraire qu’Eric Morel… Un peu plus loin, je me demandais bien pourquoi il avait l’air d’avoir fait un détour … J’ai déchiffré Tchernobyl dans les parages !!!
Ceci explique sans doute cela …
Merci pour les photos et les commentaires et bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *