Honza et Karel : 4ème à Astana

 

Le « Czech Solar Team » aura beaucoup fait parlé de lui durant cette première édition du Sun Trip, avec des engins très impressionnants, une préparation très professionnelle, des très belles photos, une morsure de chien errant en Roumanie et finalement une lutte pour le podium jusqu’aux derniers jours d’aventure. 

4

Honza Gonza et Karel Sebela sont donc arrivés en 4ème position à Astana, en un peu plus de 46 jours et après avoir pédalé pendant 7777 km exactement, en 100 % solaire évidemment. Attendus à 18H30 par les médias, les Tchèques arrivaient quasiment de nuit deux heures plus tard, malheureusement retardés sur la dernières étapes par un vent de face très violent.

Même si depuis la Serbie ils avaient annoncé ne plus vouloir faire la course pour la victoire, au fil des kilomètres ils se sont laissé reprendre au jeu et sans la casse mécanique connue après Atyrau (dans la fameuse zone de steppe non asphaltée), peut être est-ce qu’ils auraient pu résister au retour d’Adrien Dugoujon pour prendre la 3ème place. Mais peu importe, ils sont arrivés au bout !

1 2 3 5

Réactions : 

« Nous étions heureux de nous lancer dans cette aventure et nous sommes heureux d’arriver au bout, avec 7777 km au compteur à l’entrée d’Astana ! Nous sommes très fatigués et la dernière étape, vent de face, a été un calvaire. Nous sommes arrivés à Astana les batteries vides ! Maintenant nous sommes heureux de bientôt retrouver nos familles ».

« Nos vélos sont parfaits quand la route est bonne et quand il y a du soleil, dans ces conditions ont peut aller très vite. Ca a été le cas au début de l’aventure ou dans certaines parties du Kazakhstan où nous avons fait jusqu’à 300 km par jour ! Quand les routes ne sont pas bonnes, nous sommes en difficulté car nous avons cinq roues et ça tape forcément. Adrien pouvait lui passer plus facilement avec son vélo droit très léger et maniable. Et quand il n’y a pas assez de soleil pour la recharge nos vélos sont trop lourds à manier uniquement en pédalant à la jambe, à l’inverse de celui d’Adrien là encore ». 

« Il faut pas compter sur nous pour la prochaine édition… mais plutôt pour celle d’après ! Nous allons avoir besoin de beaucoup de temps pour imaginer des vélos solaires encore plus performants ». 


 L’ARTICLE PRECEDENT // SUIVANT

TOUS LES ARTICLES


 

Honza and Karel: 4th in Astana

We were talking a lot about « Czech Solar Team » during this first edition of Sun Trip, with their very impressive devices, a very professional preparation, very nice photos, rabies dog’s bite in Romania and finally a battle for the pedestal until last days of adventure. 

Honza Gonza and Karel Sebela arrived on 4th position in Astana, ia bit more than after 46 days and they pedalled 7777 km, in 100 % with solar energy of course. The media was waithing for them at 6:30 pm, but Czechs arrived two hours later, having unfortunately postponed on last stages by a very violent wind in face.

Even if after Serbia they had announced that they didn’t want to compete for victory, after few kilometres they restarted to battle, and if not the mechanical breakage after Atyrau (in the famous zone of not asphalted steppe), it could be possible to reach Adrien Dugoujon and take the 3rd place. But it doesn’t much matter, they finally arrived!

Reactions: 

«We were happy to take part in this adventure and we are glad to arrive to the end, with 7777 km of the road to Astana! We are very tired, and the last stage with wind in the face was a headache. We arrived to Astana with the empty batteries! Now we are happy to see our families soon».

«Our bikes are perfect when the road is good and when there is the sun, in these conditions it is possible ride very quickly. It was like that at the beginning of the adventure and in some parts in Kazakhstan where we made up to 300 km per day! When roads are not good, we are in trouble because we have five wheels and it jounce a lot. Adrien could pass more easily with his very light and easy to handle upright bike. And when there is not enough sun to reload, our bikes are too heavy to handle only by leg pedalling, contrary to that of Adrien again». 

«It is necessary not to count on us for the next edition but rather for the one after that! We will need a lot of time to  create even more competitive solar bikes».

J'aime, je partage! *** Sharing is Caring
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK
Email this to someone
email