J’arrive à Üsküdar, tout le monde se barre !

Récit de mes premiers jours en Turquie, santé mouvementée, générosité, rencontres, et un petit saut (en bus) à Istanbul. Üsküdar en est un « quartier » que je n’ai pas visité mais allez trouver des rimes avec Kadiköy ! 🙂

Tout commence par une nuit difficile après la frontière… moustiques, diarrhée, rationnement de l’eau.

Le vélo est sur l’accotement… c’est pas trés prudent ? C’est surtout là que le soleil est arrivé en premier, j’ai optimisé la charge et j’ai dormi à l’ombre. Au réveil, un stop-eau m’apporte de quoi tenir !

Une dent m’alerte doucement : « attention, je vais faire mal comme au mois de mai ! « 
Puis, fin de l’alerte.
Je suis à Kirklareli juste après la frontière bulgaro turque.
La soirée est un peu compliquée,  toujours la tuyauterie…
Selcuk m’héberge dans un appart vide, c’est spécial mais au final appréciable, j’ai pris mon temps de cuisiner le remède miracle de Jean, et de me reposer.

J’avance jusqu’à Edirne, que je tiens à visiter.
Je n’ai pas de contacts mais trouve l’auberge de jeunesse grâce à une bande gamins cyclistes, rieurs, généreux et respectueux de mon handicap.
Le vélo est à l’abri au garage et ils m’autorisent à l’y laisser.

Pour ma dent, il me faut trouver un (bon) dentiste parlant anglais ou mieux, français.
Je demande à l’ambassade par email : pas de réponse.
L’opportunité d’aller à Istanbul étant proche, je tente de les appeler, le numéro fourni par Florian ne marche pas, même en le retournant dans tous les sens.
Je peux tenter l’hôpital international où est Jean Marc. Florian me donne les infos et le tel de la chambre.

À Edirne je prends le bus. Le « servis » viendra me chercher pour m’amener à la gare routière. C’est en fait un minibus qui rejoint un grand bus tout confort au bout de 45 minutes.
À Istanbul, taxi pour l’hôpital, j’ai surveillé le trajet sur gps, je me méfie des taxis…!
Au pied de l’hôpital, j’appelle :
– allô Jean Marc, c’est Sylvain.
– tu es en Turquie ?
– oui, au pied de ton hôpital ! Je vais essayer de voir un dentiste.
– comment vas-tu ?
– bien. J’ose pas te demander…
– ça va ! Y’a les gars du rapatriement qui viennent d’arriver !
– cool, c’est une bonne nouvelle !
– ne monte pas me voir, c’est un peu le bordel 🙂
– on se verra plus tard, en France.
– ciao! Et soit prudent, ils sont fous au volant !

J’obtiens un rdv. Petite radiographie, rien. La dentiste est rassurante, dans tous les hôpitaux de Turquie il y a un cabinet dentaire, et mes explications dans un anglais basique seront comprises partout.
On ne touche à rien. Au cas où j’ai un médoc, et si la douleur revient je fais retirer le matériau composite fautif. La dentiste ayant parfaitement compris, cela me rassure sur le niveau médical du pays… j’éviterai quand même l’arracheur de dents du village, promus !

Suat me donne rendez-vous à Kadiköy, port et ruelles dans lesquels je me promène, j’écoute un chanteur et son saz, un trompettiste, un trio endiablé… je m’installe à la même table qu’un turc car toutes les tables sont occupées, je commande un sandwich avec de la viande. Le turc me commande le yaourt à boire ayran qui va avec, puis le thé, et au final il paye tout ! Nous avions causé et je lui ai offert une carte postale du Puy.

Je retrouve Suat, qui m’amène au parc du quartier où il y a les manifestations, concert de reggae… avant une lutte contre le gouvernement, c’est une lutte pour changer de monde, contre le capitalisme, etc.
Le lendemain, tout en cherchant quelques boutiques (fermées), on fait un tour express, bateau au look ottoman, Sainte Sophie extérieur, monument à la gloire d’Atatürk, place Taksim (où les manifs ont commencé, contre le projet de remplacer le parc agréable par un bâtiment), le vieux tramway… et restaurant, et salon de thé authentique…

image

image

image

Le deuxième suntripeur présent à Istanbul,  Marc Charroin, est parti lui aussi ! Je découvre sur la carte qu’il a pris l’avion pour le Kazakhstan ! Un saut un peu rude dans les steppes, alors que je croyais qu’il activait son plan B.

J'aime, je partage! *** Sharing is Caring
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK
Email this to someone
email