Je change mon itinéraire

Il y a des moments ou il faut prendre des décisions à contre coeur dans l’aventure.Ce moment là est arrivé. Suite aux différentes informations que j’ai eu, je dois laisser de coté la route sud et emprunter la route nord. La même que celle qu’emprunte mes camarades. Cela veut dire que je laisse de coté la Géorgie et l’Azerbaidjan. Cette décision est fondée sur trois facteurs.
Le premier vient du rapport fait par Ralf et Jorge concernant la dangérosité de la route entre Tuapse et Sotchi. Des dires confirmés par des jeunes russes avec qui j’ai pu discuter lors de mes pause. J’ai pu mesurer ces deux derniers jours entre Novorossik et Tuapse ce qu’ils voulaient dire. J’ai été jeté à plusieurs reprises sur le bas coté par des chauffards.
L’autre raison, vient de l’incertitude à pouvoir embarqué mon vélo sur le ferry. Quand je lis le compte rendu de Guillaume et Angélique sur la difficulté de débarqué leur tandem après leur traversée de la mer noire entre Trabzon et Sotchi, ça risque d’être très compliqué voir impossible pour mon bullit. Faire Tuapse-Sotchi c’est déja pas évident, mais faire l’aller retour, c’est prendre des risques pour rien. J’ai pourtant arpenté le port de Novorissik tout hier matin pour trouver une liaison entre la Russie et la Turquie. Mais rien de positif. Meme résultat que deux jours précédent dans le port de Kerch en Ukraine.
Troisième et dernière raison vient de l’état des routes Géorgiennes. J’ai croisé il y a quelques jours, Joel et Stéphanie, un couple de français voyageant en vélo et venant de Géorgie. Ils m’ont certifié que les routes Géorgiennes sont dans le même état que les route Ukrainiennes avec en plus un énorme trafic. Mon vélo ayant déja beaucoup souffert, je ne veux pas prendre ce risque là non plus sachant qu’il reste encore toutes les steppes à faire. C’est donc la mort dans l’âme que je renonce au Caucase, mais il est plus prudent de rester sur les routes russes, afin de ménager le vélo si je veux aller jusqu’au bout.

J'aime, je partage! *** Sharing is Caring
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK
Email this to someone
email