Jean-Marc Satgé : super héros solitaire à Sofia

 

Nous avons retrouvé le doyen de l’aventure, 69 ans, en pleine forme lors de son entrée en Bulgarie, comme « un poisson dans l’eau » ! 

Depuis Venise et l’abandon de son coéquipier Jacques (sur blessure), Jean-Marc roule seul sur son vélo solaire « L’Espadon », à coup de 130 km par jour en moyenne. Passé en dernière position au sommet du col du Petit Saint Bernard (avec presque un jour plein de retard…), c’est une formidable remontée que nous propose Jean-Marc  !

 Un courage qui fait beaucoup parler en France et partout sur la route de l’aventurier. 

2pano

Toutefois, en toute modestie et avec le sourire il nous explique que finalement le fait d’être seul sur la machine n’est pas un handicap. Certes il faut faire avec les 160 kilos du vélo (bagages compris), mais le rapport poids puissance reste bon (surtout avec une personne à bord…), de sorte que depuis le départ il n’a été qu’une fois en panne de batterie ! «  Mes panneaux solaires (600 Watt théorique) me donnent plus que je consomme« , précise t-il. 

1 3 4 7

En lien avec l’ambassade de France à Sofia, un rendez-vous avec la presse Bulgare était prévu ce jeudi 4 juillet, en plein centre ville et alors même que le pays connait (comme la Turquie) un début de révolte populaire. Là encore le concept du Sun Trip intéresse et fait parler. 

LA BONNE HUMEUR (ET LE PARFAIT ANGLAIS…) DE JEAN-MARC EN VIDEO :

6


L’ARTICLE PRECEDENT // SUIVANT

TOUS LES ARTICLES


 

JEAN-MARC STAGE: A GREAT SOLO HERO

We met this eldest participant of the adventure (69 years old!) in a good form during his entrance in Bulgaria. 

Since Venice and the abandonment of his team mate Jacques (because of a trauma), Jean-Mark drives alone on his solar bike «L’Espadon», 130 km per day on average. Being on the last position at the top of the collar of Petit Saint Bernard (with a delay almost for a full day), Jean-Mark made a tremendous rise!

A courage that get him talked about a lot in France and everywhere on the roads of the adventure. 

However he explain us modestly and with a smile that it is not so difficult to be alone on the machine. Certainly you have to manage 160 kilogrammes of the bike (including the luggage), but the legs power balance remains good (especially with a person aboard), since the departure the battery was broken only once! «My solar panels (theoretically 600 Watt) give me more than I consume», precises he. 

With the embassy of France in Sofia there were prepared an appointment with Bulgarian press on Thursday, July 4th, in the city center, even if there are some revolts that start in the country (like in Turkey). The concept of the Sun Trip is still interesting there and make people to speak about it. 

J'aime, je partage! *** Sharing is Caring
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK
Email this to someone
email