Justin Lemire-Elmore & Anne-Sophie Rodet

36 & 37 ans

Originaire de Vancouver, Justin est une des figures les plus connues du vélo électrique dans le monde !

Inventeur du Cycle Analyst, il rassemble derrière lui une immense communauté de passionnés de la technique et des nouvelles mobilités. Sa participation en 2018 est un fait majeur pour le Sun Trip qui trouve là un ambassadeur pour rayonner outre-Atlantique.

Anne-Sophie est reconnue pour ses exploits en monocycle comme sa traversée de la Patagonie (4600 km) mais aussi sa traversée des Alpes par les pistes en monocycle tout-terrain.


Leur vélo solaire

Le véhicule que nous construisons est un tricycle tandem dos à dos avec une station de pédalage vers l’avant et une station d’aviron vers l’arrière. C’est un gros morceau, mais c’est logique! Avoir une personne qui rame tandis que l’autre pédale nous permet de varier l’exercice pendant le voyage de sorte que nous ne faisons pas toujours le même mouvement répétitif toute la journée. De plus, l’aviron est une activité que Justin et An’So apprécient, et nous espérons que cela nous donnera un très bon entraînement pour quelques aventures d’aviron sur l’océan plus tard dans l’été!

La géométrie dos à dos nous permet de rapprocher nos têtes pour la conversation pendant le voyage et fournit une vue totale à 360 ​​degrés de tout ce qui se passe. Pour la personne qui rame, il est tout à fait normal de faire face au mouvement, nous y sommes donc habitués 😉 La propulsion utilisera des deux moteurs moyeu, sur chacune des roues avant, et nous utiliserons une structure de toit inclinable pour les panneaux solaires, avec pour fonction tout aussi importante de nous fournir de l’ombre à travers ces pays chauds.

Vous trouverez plus de détails sur la construction de cet engin sur le forum e-bike Endless Sphere


Quelques mots des aventuriers

Justin Lemire-Elmore

J’ai grandi à Sooke, en Colombie-Britannique, puis j’ai déménagé à Vancouver pour l’université. C’est là que j’ai construit mon premier vélo électrique en 2003 en tant qu’étudiant en Génie de l’UBC. J’ai vécu au bas d’une longue colline et savouré l’idée d’avoir un peu plus de puissance sur le vélo pour m’aider à suivre les cours du matin. Cette première expérience sur le chemin de l’école avec un vélo électrique était tout ce dont j’avais souhaité et même plus, car il est immédiatement devenu clair pour moi que c’était une mode de transport qui pourrait changer le monde. Avec une formation et un intérêt pour l’électronique de puissance et un amour du bricolage et de l’exploration de nouvelles idées, la technologie des VAE est rapidement devenue ma vocation.

Nous avons créé un club universitaire pour promouvoir les vélos électriques et avons ensuite créé une entreprise (Grin Technologies, alias ebikes.ca) qui a grandi graduellement jusqu’à employer 20 personnes et a fourni à des milliers de personnes dans le monde entier des pièces pour la conversion de bicyclettes électriques fait maison. Nous aimons la communauté des gens créatifs et les projets originaux qu’ils construisent, et nous essayons de créer des pièces uniques qui sont amusantes pour les gens qui font les choses hors des sentiers battus. La course SunTrip correspond parfaitement à cette définition; c’est fou, audacieux et sauvage, plein de constructions DIY qui repoussent les limites de ce qu’un VAE peut faire. Dans le passé, nous avons aidé les équipes de Sun Trip avec divers composants et en les aidant à prendre des décisions de conception, et c’est passionnant d’être maintenant nous-mêmes des participants.

Le SunTrip 2018 est spécial pour plusieurs raisons. Cela fait 10 ans que j’ai parcouru le Canada sur un vélo électrique, en 2008, alors que les voyages interurbains à grande distance en VAE étaient inédits. Il sera facile de voir à quel point l’acceptation des vélos électriques a évolué depuis. Le Sun Trip relie également deux parties du monde qui sont personnelles. Lyon, en France, est la ville natale de ma partenaire Anne-Sophie, et la région de Guangzhou en Chine est l’endroit où sont fabriqués tant de composants et de fournitures dans l’industrie du VAR. Je m’y rends aussi fréquemment. L’idée d’enfiler ces deux lieux sur un même voyage en tandem électrique fonctionnant à l’énergie solaire semblait trop belle pour être vraie.

Anne-Sophie Rodet

J’ai 37 ans. J’ai grandi près de Grenoble puis à Aix-en-Provence et je suis déménagée à Vancouver, en Colombie-Britannique, il y a dix ans. Je suis graphiste et écrivain. Je fais du monocycle et j’ai été initiée au voyage à longue distance par des amis la même année, quand nous sommes allés en Slovénie, en Croatie et en Italie. J’ai réalisé que j’étais plutôt fan des aventures en autosuffisance où l’on est plus indépendant et que l’on peut s’adapter à tout ce qui se passe autour de soi plutôt que d’un truc plus strictement planifié. En 2013, j’ai parcouru 4 500 km en Patagonie. Les machines folles avec des moteurs sont plus le truc de Justin, mais je suis enthousiaste à l’idée de faire un tel voyage avec Justin et aussi de faire partie d’un événement qui implique tellement de gens intéressants.
J'aime, je partage! *** Sharing is Caring
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK
Email this to someone
email