Laurent : 52eme jour, la rustine miracle… ou pas

52ièle jour. J’ai passé la nuit à Zhongwei, je voulais encore acheter des chambres à air que je n’ose rustiner et que je consomme à cadence d’une par jour, toujours ces morceaux métalliques.

J’ai rencontré un cycliste Chinois qui venait en sens inverse, pile poil quand le pneu était à plat. Il m’a aidé à réparer et a tenu à utiliser ses rustines autocollantes… J’ai cru qu’il avait la rustine miracle… Bin non, 20 km plus loin j’ai du changer la chambre à air… Sous un beau soleil, ouf (mais qui ne produit que pendant le temps de la réparation).

La roue avant fait une grosse bulle qui frotte la tige support du garde-boue. Changement de pneu envisagé, les pneus Allemand auront bien souffert sur ce trajet ! J’aurais du emmener un doublon. Le cadre acier qui supporte les panneaux au dessus de ma tête est cassé sur un des 4 montants, soudure à faire rapidement.

Quelques photos de la ville. Facile de s’y retrouver, larges rues.

Du riz dans un bol le soir, je vous laisse deviner lequel est sucré et lequel est salé. Une sorte de bouillie.

J'aime, je partage! *** Sharing is Caring
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK
Email this to someone
email

3 Commentaires for “Laurent : 52eme jour, la rustine miracle… ou pas”

Reine et Bernard

dit :

Salut Laurent,
Petite galère du quotidien mais avec 9660 kms au compteur tu peux déjà être fier de toi.
En ce qui concerne le riz au lait, Christelle n’avait pas eu le temps de t’en préparer avant de partir mais tu auras la primeur de goûter le riz chinois. A mon avis le sucré est à droite……?
Bon appétit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *