L’aventure vue de l’intérieur #1.

Il y a un an jour pour jour je lançais le projet «The Sun Trip», un concept inédit que j’avais mûri durant de long mois, mais qui devait naturellement faire ses preuves. L’idée allait-elle prendre ? Allais-je trouver quelques aventuriers prêts à se prendre au jeu ? Des partenaires oseraient-ils me suivre ? Allais-je ressentir autant de plaisir à organiser une aventure qu’à la réaliser ? 

Aujourd’hui j’ai presque toutes les réponses. 

L’idée a fait toute seule le tour du monde. J’ai reçu une centaine de candidatures, pour en sélectionner une trentaine. Plusieurs dizaines de partenaires ont déjà rejoint l’aventure. Les gouvernements de la France et du Kazakhstan ont pu être sollicités et moi je suis entré petit à petit dans la peau de l’organisateur que j’ai toujours rêvé d’être. 

Au-delà, ma satisfaction principale tient au fait que j’ai pu retrouver dans cette entreprise les valeurs qui sont celles du voyage : 
le rêve, la détermination et la confiance. 

Tout a donc commencé par un rêve… L’idée d’une épopée collective nouvelle, qui donnerait l’occasion à certains d’aller au bout de leur propre rêve. 

La grande majorité des participants allant vivre leur première vraie expérience d’aventure avec le Sun Trip, le suivi de la préparation de chacun est d’autant plus passionnant. Une préparation aussi mentale que technique ou logistique, qui demande certains sacrifices (familiaux, professionnels, pécuniaires…), mais surtout une propension au rêve bien développée ! 

Le rêve d’un jeune étudiant Belge prêt à tout lâcher pour pouvoir goûter à l’ivresse de la vraie vie, le rêve d’un couple du sud de la France pour qui partir en tandem représentera bien plus qu’un simple voyage en vélo, l’énergie d’un jeune retraité savoyard qui veut aujourd’hui profiter de son temps pour réaliser un vieux rêve, etc…

Au final le Sun Trip pourrait presque se résumer à l’image d’une petite «boule de rêve» qui aurait vocation à grossir au fil des kilomètres, des rencontres et des émotions partagées.  

Mais sur ce chemin…la route est encore longue. Les difficultés sont et seront forcément au rendez-vous. La détermination est donc plus que jamais de mise. Chacun doit ici donner son meilleur, pour trouver comment se dégager temporairement de son travail, pour trouver le financement nécessaire à la fabrication de son vélo, pour expliquer à sa femme et à ses enfants son besoin d’aventure, pour peaufiner ses capacités physiques, etc… 

Derrière la belle image d’un voyageur partant sur les routes du monde, se cache toujours un nombre insoupçonnable d’heures de préparation, un nombre inimaginable de compromis. Une accumulation d’efforts et d’énergies qui rend le défi du Sun Trip encore plus beau, car toujours plus humain. 

La confiance, enfin, est l’autre élément clé du voyage. Peut être le plus important, car il ne peut y avoir d’action sans confiance. Notamment pour les participants les plus jeunes, cette aventure sera une occasion de se confronter à cette réalité. Acquérir la confiance de ses proches (ou des ses partenaires) et tout faire pour en être digne. Oser se faire confiance et comprendre que la confiance en l’inconnu est la seule issue qui vaille, voilà autant de problématiques qui vont bien au delà d’une simple envie de voyager. 

Cette exigence de confiance est aussi ma boussole. Et en tant qu’organisateur d’une aventure «sans assistance», rassemblant 35 participants, sur un parcours de 7000 à 8000 km à travers une vingtaine de pays potentiellement visités, comment pourrait-il en être autrement ! 

Si je n’ai pas encore eu l’occasion de rencontrer personnellement chacun des participants, nous avons a minima échangé des dizaines de mails, pour apprendre à se connaître,  pour discuter de certaines appréhensions, pour se mettre d’accord sur les objectifs de l’aventure. 

A eux maintenant de faire vivre l’idée du Sun Trip, avec leurs personnalités et leurs sensibilités. 

Et à nous d’être à la hauteur du message d’humanité et de progrès, qui peut ici être porté à travers le monde.  

Florian Bailly – Créateur de The Sun Trip. 


LIRE L’ARTICLE SUIVANT

 

J'aime, je partage! *** Sharing is Caring
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK
Email this to someone
email