Le Cloud trip – samedi 29 juin

Ce n’est plus le « sun trip », c’est le « Cloud trip » vu le soleil d’une demi heure en tout et pour tout de toute la journée!

Parti à 6 h , j’ai pédalé un max pour avancer en sauvegardant ma batterie. Heureusement, les jambes se sont faites et j’arrive à propulser l’espadon sans trop de difficultés.

A 11 h, il commence à pleuvoir : je m’arrête dans un village, et 5 minutes après, je suis invité au café par Mato dans sa maison (Mato, 63 ans et sa femme ont 8 enfants dont le dernier a 6 mois). Un de ses garçons et une de ses filles arrivent et la discussion s’établit en croato-français gestuel, on arrive à tout comprendre……………! Café et pousse café et re pousse café : heureusement la pluie cesse et je peux repartir non sans être lesté par Mato d’un quart de litre d’eau de vie et de 30 cm de saucisson maison (délicieux ! et j’ai dû bagarrer pour n’en prendre que la moitié).

002 003

La seconde fille et le dernier fils de Mato – Mato et sa femme chez eux

La Famille se prend sur l’Espadon qui a un capital sympathie énorme, le long de la route. Certains doivent se téléphoner car je suis visiblement attendu  : les enfants sont installés pour le spectacle et les appareils photos chargés.

Les cent kilomètres de la journée se sont passés entre deux rangées ininterrompues de maisons : certaines et nombreuses portent encore les traces d’impacts de balles…………… (je n’ai pas pris de photos!).

Je dis « bonjour » à tout le monde et tout le monde me répond avec le sourire : c’est plus agréable que dans certains pays d’Europe du nord que je ne citerai pas.

A 16 h, la pluie recommence : je décide d’arrêter et la deuxième personne est la bonne : il parle un anglais parfait, comme moi :)!!!! Comme il est à pied, je le prend en croupe et direction le stade municipal dont il est le responsable et le capitaine de l’équipe de foot. Longues discussions au stade avec une bière à la main et une heure après, tous les jeunes du village sont là et l’entrainement commence pendant que j’écris.

006

Les jeunes du village de Selna forment les équipes.

sos 1 Notre site officiel, pour prendre part à notre course humanitaire
J'aime, je partage! *** Sharing is Caring
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK
Email this to someone
email