Le gambit de Budapest, dans sa version roumano-moldave

La course 100% ce n’est pas que pour ceux qui caracolent en tête. Même à la traîne, j ai cette envie dans le corps, concourir sur les routes d’Europe et d asie centrale et tout miser sur le Soleil.

Je suis un Suntrippeur 100% solaire depuis le petit saint Bernard, malgré tout les obstacles et les coups du sort. Et  je suis à 1800 km de Kerch, Ukraine. J’ai 15 jours pour y parvenir , car il me restera alors seulement 18 jours de visa russe pour atteindre sotchi et remonter sur le Kazakhstan.

Mon plan, profiter au maximum des dénivelés plats, là où le poids n est plus un trop gros problème. Depuis mon départ de Slovénie c est mon seul mot d’ordre. Du plat du plat, et remonter à une moyenne minimale de 100km/jours sur tout le parcours. Mais ce ne sera pas suffisant.

Dans 3 jours je parle Russe

 Alors je vais shunter le cœur de la Roumanie et la Moldavie, trouver le point de passage des Carpathes qui me fasse basculer en Ukraine le plus vite possible.

gambit budapest

 

Si ma route s’égare, si le soleil me lache, si les pneus se dégonflent, je bifurquerai plein Est et renoncerai à Sotchi et l aventurier solaire, mais pas aux Steppes

Vous ne m’en tiendrez pas rigueur j en suis sur.

 

 

J'aime, je partage! *** Sharing is Caring
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK
Email this to someone
email