Le tour du Mont Erciyes…

Après avoir lu les commentaires de Bernard et ceux d’autres participants ayant passé l’épreuve avant moi j’avoue que j’étais un peu effrayé. 
En fait c’était génial et j’en garde un très bon souvenir. 

Tout d’abord celui des paysages variés allant de la montagne à la pleine, vallées verdoyantes de fruitiers, villages troglodytes traversés, coteaux plantés de vignes, station de ski improbable, grande ville fourmillante et plateau désertique… Quand je dis variés c’est très variés. 

J’en garde aussi le souvenir d’un grand effort physique, douloureux et aussi intense que le plaisir une fois arrivé en haut du col à plus de 2200m…. Une certaine fierté aussi de voir les progrès accomplis depuis mon départ de la maison, pour mémoire : je ne suis pas cycliste et pourtant j’ai pris la voie la plus dure… La plus élevée et ce jusqu’à la fin sans le savoir vraiment. 

Je me tromperai de route et ferai les 40 ou 50 derniers km par l’ancienne route, celle qui va de collines en collines, qui passe à travers des villages taillés dans la roche et qui finit par les vignobles… Le tout avec mon support de panneau cassé, je devrai tenir mon toit à la main pendant les 20 derniers km, sur des routes défoncées et à la lumière du phare, car la nuit est tombée. 

J’arriverai à Urgup à 21h00 heure limite pour rouler et l’accueil de mes amis ainsi que le diner préparé sera à la hauteur de la journée… Mémorable!!!

Les chiffres : 188km.  2560m de grimpette. 12h sur le vélo. 1 vis cassée, 1000 petits bonheurs et une grosse joie à l’arrivée 😉

   
    

   
    
    
    
 

J'aime, je partage ! *** If you like it, share it!
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK