Passage en Asie pour Adrien, Honza et Karel

 

Quelques jours après les leaders, les Tchèques Honza et Karel, puis Adrien Dugoujon ont passés la frontière du Kazakhstan et mettent ici les roues en Asie. 

steppe route

Adrien fait une belle remontée depuis ses problèmes de ferry entre la Turquie et la Russie… mais accuse un peu le coup à la sortie de la Russie. « J’ai eu beaucoup de brume le matin ces derniers jours, du coup je roulais que à la jambe en attendant le soleil…« , nous disait Adrien, lui qui progresse à coup de 200 km par jours ! « Le vent de face est aussi un sacré problème maintenant, rien pour se cacher dans la steppe ! » rajoute t-il avant de passer la frontière à la nuit tombante et de planter sa tente 5 km plus loin en terre Kazakh. 

Les deux Tchèques, Honza et Karel, ont eux retrouvé une belle vitesse de croisière, à plus de 200 km par jour également. Après une traversée catastrophique de la Roumanie, ils sont aujourd’hui revenus en 3 position et font le choix de tracer au plus court (et au plus dur) pour les prochaines étapes. « Comme Raf, nous allons affronter la piste entre Atyrau et Aktobe. Nous sommes là pour l’aventure donc autant aller au bout de l’idée et goûter à la vraie sensation du voyage en steppes !« , disait Karel ce matin à Atyrau. 

A suivre.

adrien chevaux czech honaza


 

L’ARTICLE PRECEDENT // SUIVANT

 

TOUS LES ARTICLES

 


 

PASSAGE IN ASIA FOR ADRIEN, HONZA AND KAREL

Some days after the leaders, Czechs Honza and Karel, then Adrien Dugoujon passed the border of Kazakhstan and drive here in Asia. 

Adrien advanced a lot since his problems with ferryboat between Turkey and Russia, but he became slower at the exit from Russia. «These last days it was foggy in the morning, so I drove only with a help of my legs, waiting for the sun», said Adrien, although he rides 200 km per days! «The wind in face is also a big problem, there is nowhere to hide in the steppe!» adds he before passing the border at nightfall and placing his tent 5 km farther on the Kazakh land. 

Two Czechs, Honza and Karel, multiplied their speed of the trip, also more than 200 km per day. After a catastrophic crossing of Romania today they are on the 3rd position and choose to drive on the shortest (and the hardest) road for the next stages. « Like did Raf, we are going to drive on the track between Atyrau and Aktobe. We are here for adventure so we should go until the end and try the true feeling of the trip in steppes!», said Karel this morning in Atyrau. 

To be continued.

J'aime, je partage ! *** If you like it, share it!
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK