Patrice : Réparation trois étoiles

Aujourd’hui, ce fut du dénivelé, mais en plus une démonstration de la mentalité Turque. Je vous explique:
Avec cette ascension de 1200 m et 2 arrêts pour recharger la batterie, il a fallu redescendre. À des vitesses de plus de 50 km/h, l ‘autre roue n’a pas supportée. Donc arrêt à une station, démontage de celle-ci et rien à faire pour réparer. Et là, un gars est venu me voir alors qu’il venait faire quelques achats, et ma proposer son aide. Il s’appelle TC Seyyit Alkan. Il m’a conduít moi et ma roue chez un amis de la ville suivante qui répare les vélos.

Nous avons trouvé ensemble une solution, mais il fallait tourner l’axe. Alors Seyyit m’a conduit chez un tourneur alors qu’il aurais déjà du être à son travail. Le tourneur retouche l’axe immédiatement me propose une pêche pour me faire passienter et ne veux même pas que je le paye (la main sur le Coeur).

Ensuite nous filons au boulot de Seyyit qui consiste à peser les poids lourds. Il se fait réprimender par ses collègues gentiĺlement car il était vraiment en retard. Nous buvons du Çaye et raccontons nos vies avec nos Smartphone et avec deux policiers qui se trouvaient là. Il se débrouille pour me trouver une voiture pour me ramener à mon vélo. Je n’ai du rouler que 70 km, mais qu’importe, ce que j’ai vécu là n’a pas son pareil.

J'aime, je partage! *** Sharing is Caring
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK
Email this to someone
email

1 Commentaire for “Patrice : Réparation trois étoiles”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *