Patrick : de thé en thé

Ce matin. Le soleil ne veut pas m’aider. Une grosse masse nuageuse le cache. J’ai bougé de quelques km mais on dirait qu’elle me suit. Je ne récolte que 10W/h. La journée s’annonce galère. Je vais ramer ou plutôt pédaler.

….. il est 13 H 30 et que 300 Wh dans le réservoir ionique. Et 450 d’utilisé. Et 60 km au compteur. Et le soleil toujours voilé. Une crevaison à Bursa, histoire de compliquer encore un peu plus la situation. I’m est 15h00 alors que je bois du Çay à une terrasse, le soleil pointe ces rayons sur mes recepteurs. Peut-être quelques km de plus en direction des Ferries qui m’attendent pour le continent Européen. Mais C’est sans compter sur un élément que mes collègues qui ont traversé le Kazakhstan connais bien. LE VENT. Je l’ai eu latéral à 50 km/h et des Rafael entre 70 et 80.
Donc Stop….. sécurité avant tout. 86 km de parcours et la NATURE à décidé de mon Sort.
J’ai reprise mes petites habitudes. Le vélo en position charge (plein soleil à l’abri du vent) et communication: Un thé offert par Recep  et discussion: Suntrip (le comment du pourquoi), il est de Stuggart et passe ses Vacances avec sa famille.

 

Et encore Thé offert par  Özen chauffeur routier par nécessité il parle bien l’anglais, une personne très cultivée et intéressante.

J'aime, je partage! *** Sharing is Caring
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK
Email this to someone
email

1 Commentaire for “Patrick : de thé en thé”

benoit

dit :

les récits de patrice sont faits de rencontres, de thé, d’échanges Pour sa famille et ses amis date de retour prévue vers: date impossible à prévoir, cette possibilité sera offerte 1h avant qu’il n’arrive chez lui et encore il ne faut qu’il croise des gens qu’il connaît sinon cela pourra être le lendemain ….
Bonne route à toi et c’est super ce que tu fais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *