Paul : Almaty…Enfin !

9 août, 51e jour depuis le départ de Chamonix.

Almaty,, enfin !!

Je suis arrivé à Almaty en début d’après-midi, le coeur léger, joyeux.
Retrouvailles avec Guillaume en arrivant, c’est lui qui m’avait préparé mon trike et la remorque. Pas de casse sérieuse, le carrosse a tenu : bravo Pépère, bravo Guillaume !

Donc pas de poursuite vers la Chine. Trop dur, trop long pour moi.
Déjà heureux d’avoir tenu jusqu’à Almaty, d’avoir traversé les 2700km de Kazakhstan. Le Xing Jiang, c’est encore 2500 à 3000 km à traverser avec la police omniprésente, la chaleur écrasante dans le Gobi, le vent, le relief, les aires d’autoroute. Trop pour moi. Je crois savoir mes limites.

51 jours de route donc, de bitume, de goudron, de fureur et de fumée de camions, de vie de routier. Des moments de joie parfois concentrés sur quelques minutes dans la journée et des galères, comme il se doit dans toute aventure. Des états d’âme, des coups de gueule contre le vent, des arrivées aux étapes le soir la langue pendante, puis quand on pouvait :douche, bière, dodo et on repartait pour 8 à 11 heures de pédalage, et ainsi de suite. Du sport tous les jours, toute la journée durant plus de mois avec le trajet jusqu’à Lyon.
Et des kilos en moins !

Et des rencontres de tous types : sur la route, dans les petites villes et dans les grandes, une curiosité et de la sympathie de tous ceux qui croisaient ma route, parfois trop, parfois envahissante.
Des face à face sources d’émotion avec les animaux en bord de route : vaches, veaux, chevaux et leurs poulains, moutons, chèvres, chameaux, oiseaux de proie, et maheureusement beaucoup d’oiseaux écrasés.

A l’arrivée, 9600 km au compteur, alors que j’étais parti à 1300km de Plouguerneau le 30 mai.
Puis 1200 km jusqu’à Lyon via Paris.
Donc un peu plus de 7000km depuis le départ de Lyon.
Je crois que j’ai ma dose et que cela représente quelques coups de pédale.

Je n’ai pas envoyé beaucoup de posts sur Facebook, mais je crois qu’il y avait matière à lire et à voir sur l’ensemble des blogs des participants. Je n’étais souvent pas assez disponible d’esprit le soir, trop fatigué pour choisir les mots, les photos. Mais je me rattrape ici.

Le suntrip n’est pas fini. Sur la carte @thesuntrip.com il reste beaucoup de petits vélos en rouge. Le mien, Oscaro-power Paul Baudry, est passé en gris, signe de mon arrêt à Almaty.

C’était toujours encourageant de suivre les avancées sur la carte de chacun. Une gratification de chaque soir.
Maintenant, je ferai comme vous, je regarderai l’avancée des autres sans avoir à me préoccuper de mon vélo gris immobile.
Sans aucun regret. J’ai fait mon Suntrip, l’équivalent du suntrip 2013, Et Canton, c’est pour les vrais costauds, dans les jambes, et surtout dans la tête, ceux qui sont prêts à des sacrifices au-delà de ce que je suis prêt à consentir.

Merci à vous de m’avoir suivi. Encore merci à l’équipe d’organisation du suntrip.

Et enfin, merci à mon donneur et à sa famille. Ce nouveau coeur que j’ai reçu il y a bientôt neuf ans, il a fonctionné à merveille, sans faillir.

Paul

 


 

J'aime, je partage! *** Sharing is Caring
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK
Email this to someone
email

3 Commentaires for “Paul : Almaty…Enfin !”

THIRION Michel

dit :

Merci Paul pour cette récap..Une belle épopée sauvage. Bravo à toi, tu es une personne qui reprend de l’activité, qui renait apres des problémes de santé. Plus qu’un symbole, la vie qui se re découvre. Bonne récupération avant de prochaines ballades .

Robert Lejeune

dit :

Lieber Paul
Wir haben uns in Morlaix im Manoir Kerr getroffen. Sie waren auf dem Weg nach Lyon und wir zur Pointe St-Mathieu. Beim Morgenessen haben wir unsere Adressen ausgetauscht. Ich bewundere Ihre Leistung und gratuliere von ganzem Herzen. Die Crèperie du Phare haben wir natürlich ausprobiert und gut gegessen. Wir wünschen eine gute Heimkehr zu Ihrer Familie.
Mit lieben Grüssen Robert und Rosemarie Lejeune-von Salis, Weggis, Schweiz

benoit

dit :

bravo à toi merci de nous avoir fait réver car même si tu n’as pas été le plus actif sur les réseaux sociaux tu as quand même pas mal étais actif sur ton vélo. Almaty très bien comme but de de voyage en partant de Bretagne (plus à l’ouest après c’était le pédalo…) Tu as été actif parce que nous avons suivi au fil des jours ton petit vélo se déplaçait sur la carte et parce que tous tes proches ou pas nous (ceux qui suivaient) avions tous une pensée pour chacun d’entre vous pour vos galères vos coups de cœur ( sans jeu de mot) Donc un grand merci pour toi, et un gros coup de cœur ( avec jeu de mot) pour ton aventure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *