Premier incident

Lesbearnais-1 (7)

Ce n’est jamais ce qu’on attend qui se produit. On aurait pu logiquement
penser que les premiers ennuis viendraient de l’Espadon, jeune engin
encore fougueux et pas forcément entièrement maîtrisé, c’est en fait sa
monture qui, du haut de ses 22 années, a laissé éclater un pneu sur
l’autoroute: heureusement, elle a eu le bon goût de le faire à un km
d’une sortie, qui était elle même située à 1 km d’un garage. En prime ,
ce dernier disposait d’un exemplaire du pneu fautif, malgré ses
dimensions peu courantes.
Lesbearnais-1 (3)
Faut-il y voir un signe?
Le garage en question avait déjà dépanné Jean Marc une dizaine d’années
auparavant, alors qu’il se rendait sur un chantier.

Ceci dit, à part un gros orage accompagné d’un vent très fort juste
avant d’arriver (nous avons eu peur pour notre Espadon), nous sommes
arrivés au point de ralliement avec seulement 2 heures de retard par
rapport à nos prévisions, ce qui ,nous a permis de monter la tente sans
pluie.

Si dans le noir, nous n’avons pas vu grand chose, le lendemain le
spectacle était étonnant, la majeure partie des concurrents étant
arrivés avec leurs vélos, tous uniques. En toute modestie, on peut dire
que l’espadon a fait sensation (les peaux de mouton des sièges y sont
pour beaucoup).

Lesbearnais-1 (5)

Lesbearnais-1 (2)

Lesbearnais-1 (4)

Lesbearnais-1 (6)

sos 1 Notre site officiel, pour prendre part à notre course humanitaire
J'aime, je partage! *** Sharing is Caring
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK
Email this to someone
email