Premiers essais

Après un mois de mai plutôt inclément, qui nous a énormément retardés dans la réalisation de notre véhicule et la préparation physique du personnel navigant, nous avons pu profiter du premier jour de vrai soleil (le 5 juin!) pour faire les premiers essais grandeur nature de « l’espadon ».

L'espadon

Pressés par le temps, nous avons décidé de commencer par monter à la Pierre St Martin, station de ski des Pyrénées Atlantiques, pour tester à la fois les performances du moteur en montée, celles des panneaux solaires, et enfin les freins lors de la descente.

Première surprise, les panneaux solaires fonctionnent très bien (quand on est au soleil), puisque nous avons atteint notre point culminant, après plus de 1100 m de dénivelé, avec la batterie pleine, signe évident de l’efficacité des panneaux. Surprise un peu moins agréable, le moteur peine à aider les jambes quand la pente avoisine ou dépasse les 15%: compte tenu du poids de l’appareil, lesté de celui (non négligeable) des acteurs, il faudra prévoir des étapes de montagne plutôt courtes. Mais nous faisons le pari que ce genre de configuration ne devrait pas se rencontrer trop souvent, moyennant quoi nous restons optimistes. Pour le freinage, le frein moteur marche bien, les freins à disques aussi, même s’ils ont été mis à rude épreuve dans la descente: il faudra cependant prévoir quelques jeux de plaquettes de rechange. Enfin, pour le confort des passagers, quelques améliorations seront bienvenues, notamment le rembourrage des sièges. Donc, encore quelques petites modifications et nous devrions être opérationnels.

Notre site officiel, pour prendre part à notre course humanitaire pour SOS enfants sans Frontières

J'aime, je partage! *** Sharing is Caring
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK
Email this to someone
email