Parcours du Sun Trip Tour 2017

banniere-sun-trip-tour-2017-fr


Etape 1 : Clermont Ferrand – Le Puy en Velay

du 8 au 9 juillet, 150 km environ
Un départ au centre de la France pour une étape de moyenne montagne sur laquelle les participants auront la possibilité de jouer la facilité par la plaine d’Issoire-Brioude, ou au contraire de durcir le parcours en allant visiter les Volcans d’Auvergne (à l’Ouest) ou les Mont Forez (à l’Est).
Cette étape est susceptible de proposer un passage exceptionnel par le Puy de Dôme, si les autorisations sont obtenues. Elle représente une difficulté moyenne, avec 150 km à réaliser sur un peu moins de 2 jours et sera une bonne entrée en matière.

Etape 2 : Le Puy en Velay – Lans en Vercors

Du 10 au 11 juillet, 220 km environ
Quelque soit les choix d’itinéraires des participants, des montées et de beaux paysages sont attendus pour passer du Puy en Velay jusqu’à la Vallée du Rhône (par le Mont Mezenc et/ou le nord de l’Ardèche). Restera ensuite à savoir comment accéder aux superbes plateaux du Vercors, avec là encore des difficultés de niveaux variables.
Avec un peu plus de 200 km et plusieurs montées au programme, cette étape de 2 jours peut déjà constituer une difficulté sérieuse, notamment si les conditions météo ne sont pas favorables.

Etape 3 : Lans en Vercors – Val d’Isère

Du 12 au 14 juillet, 235 km environ
Cette étape laissera trois jours aux participants, un laps de temps qui permettra aux plus audacieux de gravir certains des plus hauts cols de France, tels que la Croix de Fer, le Galibier, le Mont Cenis et surtout le col de l’Iseran, perché à 2770 m d’altitude !
Les difficultés pourront être esquivée, en tout ou partie, si les participants décident de remonter les vallées (notamment celle de la Maurienne), pour atteindre le Salon du véhicule électrique et hybride de Val d’Isère, où le peloton fera une halte d’un jour, le 15 juillet.
La difficulté peut donc être maximale pour cette grande étape alpine et quoiqu’il en soit il faudra être capable de se hisser au delà des 2000 mètres. En bonus la soirée du 14 juillet (fête nationale) dans la fameuse station de Haute Tarentaise.

Etape 4 : Val d’Isère – Lausanne

Du 16 au 17 juillet, 220 km environ
C’est l’étape qui sera, pour tout le monde, la plus difficile sur ce Sun Trip Tour 2017, avec comme impératif le franchissement de deux cols dépassant les 2000 mètres : le Petit Saint Bernard (entre la France et L’Italie) et le Grand Saint Bernard (entre l’Italie et la Suisse). Ici une mauvaise météo mettra assurément le peloton en difficulté !
Une halte dans un refuge Italien sera proposé aux participants, avant un regroupement dans la belle ville de Lausanne, avec un bivouac au bord du lac Léman.
Cette étape, en haute montagne, sera un des grands moments de l’édition 2017.

Etape 5 : Lausanne – Trévoux

Du 18 au 20 juillet, 240 km environ
Retour à la moyenne montagne pour les participants, avec la possibilité de traverser une bonne partie du Jura Suisse et Français, pour ceux qui le voudront, avant de traverser le département de l’Ain, à travers les fameuses Dombes.
Cette étape de 3 jours laissera une grande liberté aux participants, avant un dernier regroupement à Trévoux, sur les bords de la Saône. Les difficultés seront derrière le peloton à ce moment là.

Etape 6 : Trévoux – Lyon

Le 21 juillet, 35 km
L’étape finale sera particulière, car courte et parcouru en groupe. L’étape sera par ailleurs organisée en lien avec le Grand Lyon, pour une visite des beautés et des circuits vélos des Mont d’or (avec quelques ultimes montées), suivi d’un passage insolite par les 1,8 km du tunnel vélo de la Croix Rousse, avant une fin en beauté sur les quais aménagés du Rhône, au coeur de la 2ème plus grande ville de France. Une étape en guise de parade finale !