Infos techniques – Sun Trip 2018

EDITION 2018 – LYON – CANTON


Premières indications techniques pour les vélos solaires

Au regard de l’expérience des Sun Trip 2013 et 2015, sous la gouverne de Guillaume Devot, directeur technique, et avec l’implication d’anciens participants, le règlement technique sera affiné.

Voilà les grandes lignes du règlement en cours de préparation.


VELO

Dimension: La largeur du vélo et de la remorque ne doit pas dépasser 99 cm.

Caractéristiques : Les engins pourront compter trois roues maximum, et être éventuellement munis d’une remorque comportant au maximum deux roues. Pour ce qui est de la transmission, le pédalier doit être physiquement lié à au moins une des roues du vélo, par l’intermédiaire d’une chaîne, d’une courroie ou d’un cardan.

Carénage & Vélomobiles : La participation des vélomobiles et autres vélos carénés est admise pour cette troisième édition du Sun Trip. Toutefois, dans tous les cas la tête des aventuriers devra être apparent (non enfermé dans un cockpit), ceci pour être en phase avec la dimension humaine de l’aventure. Des rétroviseurs adaptés seront également exigés.

Accessoires : Chaque vélo doit être équipé d’un rétroviseur du côté gauche et d’éclairages avant (couleur blanche, éclairage continu) et arrière (couleur rouge, éclairage clignotant ou continu) pouvant être reliés à la batterie ou fonctionner à piles. Il est obligatoire d’embarquer en complément un éclairage arrière de secours autonome à piles.


MOTORISATION

Les engins pourront être munis d’un moteur par personne, ce qui permet aux tandems d’être munis de deux moteurs.  La motorisation choisie ne doit pas être en mesure de d’assister le vélo au-delà de 45 km/h à la tension nominale des batteries, par construction . En raison du risque de fraude, le bridage électronique n’est pas un moyen acceptable de limiter la vitesse maximale. La commande de l’assistance électrique doit être déclenchée par un capteur de pédalage, et un éventuel complément, via une manette d’accélération.


BATTERIES

Équipées obligatoirement d’un système de gestion des batteries (BMS), la capacité des batteries ne doit pas dépasser 1100 Wh. La tension nominale maximale des batteries est de 48 V. Le calcul de la capacité des batteries se fera sur la base de la capacité maximale des cellules (en Ampère-heure) multipliée par la tension nominale (en Volts) des cellules la composant. Les batteries doivent être protégées adéquatement contre les intempéries, les chocs et les perforations par un étui souple garni de mousse ou un étui rigide.


MODULES SOLAIRES

Un minimum de 0,50 m² de cellules solaires doit être visible sur l’engin en tout temps. La surface de cellules solaires visible lorsque l’engin est en mouvement est limitée à 2 m² et 450 WC, la limite applicable étant la première atteinte parmi les deux.

La surface maximale de panneaux embarqués dans l’aventure est de 4 m² et 900 WC.

Un bonus de 0,5 m² et 100 WC est donné au tandem, tant pour la limite de panneaux visible en tout temps que pour le total des panneaux embarqués.

La surface se mesure de cellule à cellule, sans inclure les bordures extérieures des panneaux, mais en incluant les interstices entre cellules. Les panneaux disposés sur le vélo ne devront pas dépasser de plus de 50 cm à l’avant de la structure du vélo.


OUTILS DE MESURE

Les engins devront être équipés de deux outils de mesure de type wattmètre (Cycle analyst, Battman, wattmètre de modélisme, etc. ), permettant de mesurer la production solaire et la consommation électrique journalière. En plus de prévenir la fraude, cette mesure permettra d’obtenir des statistiques très pédagogiques, utiles pour l’amélioration continue de la technologie du vélo solaire et pour mieux comprendre la dégradation des panneaux dans le temps, selon le type de panneaux, le type de montage et les routes choisies..


CHARGEUR SECTEUR

Un chargeur secteur de secours pourra être embarqué par les participants. Ses dimensions doivent être inférieures à 25 x 15 x 10 cm.  Il sera rendu inutilisable par une solution de plombage tenue secrète jusqu’au jour du départ. L’utilisation du chargeur de secours disqualifiera d’office du challenge solaire et sera pénalisant pour le défi de l’aventurier solaire.


CONTROLE DE REGULARITE

Les participants devront remplir une fiche technique deux mois avant le départ, détaillant certains éléments comme les spécifications du moteur (marque, modèle, RPM/volt – tour par minute par volt -, etc. ), des batteries, des panneaux et plus généralement les dimensions du vélo. Cette fiche devra être retournée à l’organisation par email et appuyée de preuves photographiques.  

Dans les jours précédant le départ, un contrôle sur l’engin sera réalisé par l’équipe technique. Ce contrôle pourra se renouveler à tout moment sur le parcours.

Une politique officielle définira clairement une gamme de sanctions en cas d’infraction, qu’un jury sera en charge d’appliquer.