CHAIN TENSION

CHAIN TENSION2

Decidedly, the period before the departure of Sun Trip 2015 will have been a real indicative of tensions within some parts of the old continent.
After the conflict in Ukraine and instability in countries bordering Iraq that forced Florian Bailly, President of Sun Trip, to change the route of the race, now a new episode just throw an ounce of anxiety on participants.
It is the turn of the region lying at the intersection of Albania, Macedonia and Kosovo to be in turmoil following the deadly clash in the town of Kumanovo, located twenty kilometers from Skopje.
Many Suntrippers whose Go4EcoMobility team had scheduled a crossing in the region concerned and which appears doubtful to date, given the potential risks.
Changing the planned route from Tirana to Skopje and the descent from Bulgaria to Turkey will bring different challenges including significant height differences to overcome.
Although we planned a plan B or B ‘, programmed by Henri track was ideal. So it is with the hope of keeping our original route we watch the evolution of the situation.

TENSION EN CHAÎNE
Décidément, l’avant Sun Trip 2015 aura été un véritable révélateur des tensions qui agitent certaines régions du vieux continent.
Après le conflit en Ukraine et l’instabilité sur les pays frontaliers de l’Irak qui ont obligé Florian Bailly, le Président du Sun Trip, à modifier le parcours de la course, voilà qu’une nouvelle péripétie vient jeter une once d’inquiétude sur les participants.
C’est au tour de la région comprise au carrefour de l’Albanie, de la Macédoine et du Kosovo d’être en ébullition suite à l’échauffourée meurtrière dans la ville de Kumanovo, située à une vingtaine de kilomètre de Skopje.
De nombreux Suntrippers, dont l’équipe Go4EcoMobility, avait programmé une traversé de la région concernée et qui s’avère compromise à ce jour, compte tenu des risques potentiels.
La modification de l’itinéraire prévu de Tirana à Skopje puis la descente depuis la Bulgarie vers la Turquie engendrera des difficultés différentes et notamment des dénivelés importants à franchir.
Même si nous avons prévu un plan B voire B’, la voie programmée par Henri était idéale. Aussi, c’est avec l’espoir de conserver notre itinéraire initial que nous surveillons l’évolution de la situation.

PREMIER SUNTRIP ET HANDICAP

 

 

Le Suntrip a permis de mettre en valeur les performances de sportifs valides.

Quelle est la place du handicap dans tout ça?!.

Certains pourraient penser qu’il n’ a pas sa place ou même veulent l’ignorer.

Sans obligation systématique et récurrente de communiquer sur l’entraide et la solidarité.

Le quotidien d’une personne en situation de handicap est déjà bien assez compliqué en restant chez soi , alors partir en vélo solaire… Il est bien compréhensible que chacun s’interroge. 

Cependant , les résultats parlent d’eux mêmes:

–  Cédric Vinatier (bras non valide)  en route pour Astana  et de réussir son SUNTRIP après d’énormes efforts .

Juste imaginer que lorsqu’il change un pneu il le fait avec un bras , avec toute l’ingéniosité qu’il faut déployer ! .

Essayez donc?…

Dragon bike
Dragon bike

–  Sylvain Machefert (Malvoyant et plus) qui après bien des déboires et des péripéties s’est retrouvé seul face a la route et a du s’adapter sublimement et a fait le choix courageux de repartir en direction de la France en visitant certains pays comme la Turquie, la Gréce, la Crête…

Essayez donc aussi avec des lunettes ne laissant qu’un minuscule trou pour voir…

P1080185P1080251

 

 

–  Moi même jusqu’en Ukraine aux portes d’Odessa en handbike, près de 3000 kms. Après de multiples péripéties d’accompagnements, aux terribles efforts d’adaptations physiques après de nombreux « transferts sauvages », d’adaptations psychiques et morales a tous.

Essayez donc mon handbike simplement dans le col du Petit Sant Bernard après 100 kms… 

durdur
comment faire pour descendre = mal de dos pour Guillaume Buezelin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C

comment faire pour ne pas tomber
comment faire pour ne pas tomber

 

Compliqué de faire la route seul , même si l’envie et la force est là,tellement l’engagement et les distances sont importants.

Même certains valides l’on éviter , alors pensez vous nous….

Quel niveau de contraintes répétitives un valide peut-il accepter, supporter en faisant la route avec une personne handicapé au détriment de sa propre aventure.

Si tel est le cas il y a bien un prix a payer!. lequel? Celui de l’autonomie de chacun?.

Ce premier SUNTRIP aura été un bon premier coup d’essai. 

a bientôt pour un prochain SUNTRIP.

A bientôt pour de nouvelles aventure
A bientôt pour de nouvelles aventure

 

Dauphiné Libéré : Florian Bailly prépare un “Dakar” propre en vélo électrique solaire

Dans les grandes steppes kazakhes, lors de son périple en vélo électrique solaire (“Sur la route du soleil levant”, de Savoie Technolac à Tokyo en 2010), Florian Bailly a profité de sa solitude pour imaginer une aventure collective découlant de son voyage. « Moitié Vendée globe terrestre, moitié Dakar propre, inspirée de “J’irai dormir chez vous” », résume l’Albertvillois.

La suite de l’article : ledauphine.com

Sur la Route du Soleil Levant : le film

France-Japon en vélo électrique solaire. En 60 minutes le film « Sur la Route du Soleil Levant » vous replonge dans l’univers d’un voyage solaire inédit, en revenant sur les aspects techniques du vélo prototype, sur les nombreuses péripéties de voyage, sur la diversité des paysages parcourus et sur ces dizaines de rencontres effectuées tout au long de cette longue route. En savoir plus