Thierry : jour 70

Jour 70 – Le matin – Je suis à Pingliang ( Province du Gansu, 2 millions d’habitants ). Toujours pas de soleil ! Alors on va chez le coiffeur ! Lorsque j’arrive, le chef passe sa brigade en revu ! C’est la mobilisation des troupes ! Puis après on s’occupe de me couper les cheveux en 4 étapes : lavage, coupage, lavage et …massage du crâne. Le tout pour 19 yuan ( 2,3 euro) pour un service impeccable.

Jour 70 – Après midi – De Pingliang à Jingchuan ( province du Gansu ). 60 km parcouru. Pas de soleil. Je décide de passer dans les villages entre ces deux villes pour voir la Chine rurale. J’aide le villageois à pousser sa charrette  . Sans vouloir caricaturer, la mécanisation est encore assez peu présente dans ces villages et la force humaine très utilisée.

Jour 70 – Le soir – Jingchuan ( province du Gansu ). La nuit arrive sur les petites routes de campagne. Je vois un parking où dormir. Sur ce parking, il y a un magasin ouvert. J’entre. Je pense à un petit magasin d’alimentation. Mais c’est une pharmacie. Le pharmacien m’accueille très bien. Il me fait manger et me prête un matelas pour la nuit. Le lendemain matin, le soleil est là et je rencontre des écolières et une mamie. Belles rencontres

J'aime, je partage! *** Sharing is Caring
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK
Email this to someone
email

2 Commentaires for “Thierry : jour 70”

benoit

dit :

la nouvelle coupe c’est pour mieux fendre l’air et aller plus vite c’est çà? Bonne fin de trajet à toi et superbe aventure et merci pour toutes tes photos

Christine B.

dit :

… l’accueil dans ces zones rurales !!! … ça fait réfléchir sur les ravages du tourisme de masse et sur notre accueil des étrangers ..
Merci pour ces chemins buissonniers et bon courage pour la suite …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *