Thierry : journal de bord – jour 43/44

Jour 43 : En me levant, je rencontre un autochtone avec son cheval. Ah les beaux chevaux kazakhes ! Les nuages ne sont pas partis. Je pars vers 12h de Merke. Une première partie me fait longer la frontière avec Kyrgystan : sur 100km, aucun café ou station service pour se ravitailler en eau. Sur la route, je rencontre un camion dont le pare-brise n’est plus ! Arriver à une intersection, mon Gps m’indique d’aller en direction de la ville de Korday. Je vois sur la carte une route plus au nord, 20km plus courte pour aller à Almaty. En effet la route plus courte n’est pas ouverte dans mon sens à la circulation. Après hésitations, je prends la route plus courte (d’autant que les batteries, faute de soleil, ne sont pas bien chargées). Je rencontre des ouvriers qui refont la route. Je m’arrête et leur demande si je la prendre. Ils me disent oui ! Alors allons s’y ! En effet, elle est coupée au bout de 30 km. J’arrive quand même à passer et je poursuis sur cette 2 voies rien que pour moi pour la partie de droite ! Le soir je dors à 1000m d’altitude : la roche est rouge ici et le relief fait de montagnes recouvertes par les plantes de la steppe (principalement une plante qui révèle son odeur en écrasant ses branches entre ses mains. Oui, la steppe a aussi une odeur) Splendide !

Jour 44 : A l’aube, avant de prendre la route, une petite vidéo du panorama d’où j’ai dormis à 1000 mètre d’altitude entre Korday et Almaty. Le soir j’arrive à Almaty dans l’auberge Almaty Hostel Dom où Guillaume Devos, responsable technique du Suntrip m’attend.

J'aime, je partage! *** Sharing is Caring
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK
Email this to someone
email

2 Commentaires for “Thierry : journal de bord – jour 43/44”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *