Watch out for the bears/ Attention à l’ours!

Day 14 – 09/07/2015 – 115 kms – Malchina à Valike Lasce Total: 1589 kms

DSC_9103

This morning, after having politely rejected my host’s son offer to have lunch with them, I head on to Slovenia, this beautiful country I’ve already travelled in (horseriding). As soon as I cross the border, I fall out of energy, I haven’t paid attention, but going up and down those hills have consumed more than I thought, it’s a real roller-coaster! Nothing like Italy: I go through neat tiny villages on top of hills surrounded by forest. In these villages, it seems each and every family has their one vines in their gardens and all stakes are decorated with white or pink roses. A beautiful single church dominates each village. Once the small elevation between the two countries has been passed, I start a long way down to the valley of Vipava. There, the Balkans appear on the other side of the valley.

Ce matin, après avoir poliment refusé au fils de mon hôte de rester déjeuner avec eux, je m’élance vers la Slovénie, ce pays magnifique que je connais déjà un peu. A peine ai-je dépassé la frontière Slovène que je n’ai plus de Watts dans ma batterie. Je n’avais pas trop fait gaffe à ma consommation mais c’est vrai que depuis que je suis en Slovénie, ça monte et ça descend beaucoup, de vraies montagnes russes! Rien à voir avec l’Italie : je traverse de petits villages coquets perchés sur des collines au milieu de forêt. Dans ces villages, toutes les familles semblent avoir leurs propres vignes dans leurs jardins et tous les piquets sont ornés de roses blanches ou roses. Une église surplombe chacun des villages. Une fois passé le petit massif entre les deux pays, j’entame une longue descente dans la vallée où se situe Vipava. Là, surgissent le début des Balkans, de l’autre côté de la vallée.

DSC_9108

Normally, I have done my itinerary as to follow the valleys as much as possible, but there are still a few difficult obstacles. As the one coming up now. 2 passages through the mountains that had me stop several times to recharge the batteries, as I had over 30 kms of continued uphill with an average slope of 8% under the burning sun! Anyway, that explains my poor performance in terms of kilometres.

Normalement, j’ai bien tracé mon itinéraire pour suivre au maximum les vallées, mais j’ai quelques passages difficiles. Comme les 2 cols qui arrivent en face et qui m’obligent à m’arrêter plusieurs fois pour recharger les batteries ! Plus de 30 kms de montée sans répit avec une moyenne de pente à 8% sous le soleil brulant. Bref, ca pourrait expliquer en partie une distance totale parcourue relativement faible.  

DSC_9137

DSC_9135

But who cares? Slovenia is awesome, and Slovenians speak a much better English than Italians, it’s quite impressive! Furthermore, as Slovenian has common roots with Russian, I get to understand a few words. One identical word in both language is: Medved (bear)! At least 8 people have told me that the forest is full of them and that they are quite dangerous. So I tell myself that perhaps outdoor camping is not the best option for tonight.

Mais bon, le jeu en vaut la chandelle! Les coins par lesquels je passe sont vraiment splendides, et les Slovènes parlent beaucoup mieux anglais que les Italiens, c’est assez impressionnant ! En plus, comme le Russe et le Slovène ont des racines communes, j’arrive à comprendre quelques mots. Un mot identique dans les deux langues est Medved (ours) ! Au moins 8 personnes m’ont prévenu que les forêts de Slovénie en sont truffées et qu’ils sont assez dangereux. Alors je me dit que peut être le camping sauvage n’est pas la meilleure option pour ce soir !

DSC_9114

I had as an objective to get to Novo Mesto, but seeing how slow I’ve been, I have to cancel my planned stay at Andrej’s place as I know I won’t be there tonight. No Plan B for tonight so I just head on in the direction I set myself to. Night time is closing up on me and I try last night’s technic by asking some people in a small house lost in the middle of nowhere if they know where I can sleep. But a bunch of intrigued cyclist interrupt our conversation and circle Roger to inspect him. As I renew the question, I get some jokes about some guys inviting me to sleep with them, hem hem. I politely refuse. They tell me I’ll find a small motel 7 kms from here, in Veilke Lasce. To show them what Roger is capable of, I take a deep breath and beat them in the uphill. I think they were impressed. Arriving in Velike Lasce, I quickly realize there is nothing waiting for me here, no camping, no motel, no nice people, or so I thought.

J’avais pour but d’atteindre Novo Mesto, mais vu ma progression, j’ai dis à Andrej que cee n’était plus la peine de m’attendre, lui qui m’avait proposé l’hospitalité pour ce soir. Pas de Plan B pour l’instant alors je continue ma route comme si de rien n’était ! La nuit approche donc je retente la technique de demander à des gens dans une maison paumé au milieu de nulle part si ils savent où je peux dormir. Mais une fin équipe de cyclistes nous interrompt et entourent Roger pour l’inspecter. Alors que je repose ma question, les gars blaguent en me disant qu’il y en a parmi qui sont célibataires si je veux. Hem hem. Je refuse poliment. Ils finissent par me dire qu’il y a un petit motel à 7 kms à Velike Lasce. Pour leur montrerf ce dont Roger est capable, je leur met une fessée dans la montée. Je pense qu’ils étaient bluffés ! Arrivant dans Velike Lasce, je me rend vite compte que rien ne m’attend ici, ni motel, ni camping, ni gens sympas, enfin c’est ce que je pensais.

DSC_9139

Suddenly, as I was asking a very bored barman, a little blond hair woman comes riding on a bike. It’s Mija. She tells me I can stay at hers but she doesn’t speak a word of English. Nevertheless, I am invited and treated like a little queen, she feeds me, takes care of me, pays attention that nothing is missing. She is very enthusiastic and dynamic. Luckily, she has a garage, it’s raining tonight! She even invites some friends over to present them. One word I learn and won’t forget in Slovenian: Prijatelj (friend). It’s also Mija’s last name, what a coincidence!

Soudainement, alors que je demandais à un barman bien blasé, une petite tête blonde arrive sur un vélo. C’est Mija. Elle me dit que je peux rester chez elle mais qu’elle ne parle pas un mot d’anglais. Il n’empêche, je suis invitée et traitée comme une princesse, elle me nourrit, s’occupe de moi et vérifie que je ne manque de rien. Elle est très dynamique et enthousiaste. Heureusement, elle a un garage, il pleut pour la première fois ce soir. Elle invite quelques amis pour me les présenter. Un mot appris en Slovène et que je ne suis pas prête d’oublier : Prijatelj (ami).Et comme le hasard fait bien les choses, c’est aussi le nom de famille de Mija, incroyable !

FullSizeRender - Copie (2)

FullSizeRender (2) - Copie

J'aime, je partage ! *** If you like it, share it!
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on VK
VK