Sun trip , le monde à vélo solaire !
Blog de l’organisation

Jean-Louis Mérelle : « Je fais confiance à mon instinct »

13.11.2023 - The Sun Trip
The Sun Trip The Sun Trip

Jean-Louis est un sportif dans différentes disciplines, passionné d’électronique et de technique, un amoureux de la nature et en particulier de la montagne. Il est un « Touche à tout » et curieux de nature. Il a participé pour la première fois au Sun Trip Alpes 2023 avec brio. Nous sommes heureux de le compter parmi les participants de cette nouvelle aventure en 2024 ! Lire son interview ci-dessous.

1- Comparé au Tour des alpes, comment appréhendes tu cette édition plus chaude et aventureuse ?

Après les Alpes il est certain que je me mets la barre bien plus haute, mais je fais confiance à mon instinct qui m’a toujours porté chance. Ce n’est pas la première fois que je me mets à l’épreuve et pour le coup c’est une belle épreuve ! Après les alpes avec une météo assez fraîche et quelquefois humide, me frotter maintenant aux sables chauds du désert m’enthousiasme tout autant. Le rêve de faire un trek pédestre dans ces paysages s’évanouissait gentiment, mais je ne m’imaginais pas qu’un jour je me lancerai dans ce projet de le faire en trike ! Une nouvelle aventure !…

2- Es-tu inscrit dans la catégorie baroudeur ou coureur ? Pourquoi ce choix ?

Je me suis inscrit dans la catégorie « baroudeur », mais un baroudeur qui aime bien quelquefois courir un peu …. Alors ?!… Certes j’aime bien aussi m’arrêter pour discuter avec les locaux sans avoir à regarder ma montre, c’est pourquoi je pense que d’être baroudeur est plus sage pour moi. Aussi, j’aurai 20 ans de moins ce serait autre chose…

3- D’ici là, comptes tu apporter des modifications à ton vélo ?

Pas de grande modification. Du point de vue mécanique il n’y aura pas de modification importante car cette configuration m’a donné satisfaction. Du point de vue électrique, j’ai changé le contrôleur du moteur arrière par un modèle plus performant. Je vais tâcher de perdre encore un peu de poids (pas moi) sur les boîtiers et accessoires pour être sûr de ne pas friser le poids maxi des 80kg.

 

4- L’utilises tu en dehors des éditions du Sun Trip ?

Eh oui, je veux ! Avec le Sun Trip 2023 et à la date d’aujourd’hui 3/10/23, j’ai parcouru depuis mai 2023 environ 5300 km. Pas mal de balades dans ma région. Cet été je suis retourné également sur les traces du Sun Trip Alpes 2023 pour faire ou refaire 4 cols autour de Barcelonnette et également de Forcalquier où j’ai poussé jusqu’au sommet du Mont Ventoux, une très belle ascension…

5- D’un point de vue plus global, quelle est ta vision du Sun Trip ?

Une plateforme essentielle pour comparer son matériel dans des conditions quelquefois difficiles et ainsi l’améliorer. Mais surtout une dynamique de groupe indispensable pour aller de l’avant dans le même esprit. C’est aussi un bel exemple des différentes configurations possibles pour profiter de la mobilité solaire à montrer tout le long de notre chemin.

6- Qu’est ce qui t’a poussé à concevoir ton premier vélo solaire ?

Utilisant des panneaux photovoltaïques depuis plus de 30 ans, pour la caravane mais aussi sur mon sac à dos pour la randonnée pédestre en autonomie électrique, l’envie mais venu d’adapter cela sur mon vélo droit à assistance électrique. Et c’est en 2021 que j’achète un panneau et une remorque pour mon vélo droit avec lequel j’ai parcouru environ 2000 km.

Voyant le potentiel de l’énergie solaire sur mon vélo, je me suis lancé dans la réalisation de mon deuxième vélo solaire, plus ambitieux, en partant d’un trike pour le Sun Trip Alpes 2023

7- Quelle analyse fais-tu du projet de parcours 2024 ? Des secteurs décisifs ?

Il est vrai que l’on ne part peut-être pas dans la meilleure période pour rouler solaire. Soleil un peu bas et météo peut-être pas toujours au top. Dans la première partie une bonne gestion de l’énergie sera primordiale. Mais c’est justement le côté intéressant de la chose. Néanmoins le trajet sur l’axe nord/sud permettra de bien capter les rayons solaires le matin et le soir à condition d’avoir des panneaux orientables. La traversée des Pyrénées sera sans aucun doute le premier facteur décisif dans ces conditions.

L’arrivée au Portugal va nous faire progressivement quitter la montagne pour ensuite descendre rapidement vers le sud. Le soleil sera plus généreux et les températures vont monter progressivement.

Ensuite après une courte traversée du détroit de Gibraltar ce sera enfin le Maroc ! Et là ce sera la découverte d’un pays riche de paysage, de contraste et d’une histoire stimulante. Le soleil sera notre guide et notre carburant infaillible, mais attention de ne pas en abuser ! La chaleur même en avril sera présente et l’homme comme les engins seront à surveiller de près. Bien que les routes empruntées seront en générales bonnes, il ne faudra pas surestimer nos engins. Dans certains endroits, le sable dans la mécanique sera peut-être notre ennemi… à surveiller…

Pour nous l’eau ne devra jamais manquer dans notre paquetage, attention au ravitaillement, les routes seront longues….

Et puis ce sera le retour par l’Atlas Marocain avec la montagne et ses paysages somptueux. Et à nouveau la traversée pour l’Espagne avec un soleil qui va être de plus en plus présent et nous accompagner, nous l’espérons, jusqu’à notre arrivée en France !

 

Ça vous a plu ? Partagez l'aventure du Sun Trip
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre notre actualité.
Copyright - 2024
The Sun Trip utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques), pour l'adapter à vos intérêts (cookies de personnalisation) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage).