Sun trip , le monde à vélo solaire !
Blog de l’organisation

J18 – Retour en Espagne !

30.04.2024 - The Sun Trip
The Sun Trip The Sun Trip

JOUR 19 <-> JOUR 17


Qui aurait pu imaginer que les plus rapides du Sun Trip 2024 ressortent du Maroc alors que les derniers participants n’y sont encore pas rentrés ? C’est pourtant ce qui est arrivé hier, après une nouvelle journée exceptionnelle de la part de Jean-Marc Dubouloz et Jack Butler.

Avant de revenir dans le détails sur leur course poursuite, retour au camp de base de Taroudant, où là aussi des participants se sont croisés. Ce matin très tôt le suisse Vivien Dettwiler est arrivé, en 4ème position, à Taroudant. Le temps de passer devant les remparts de la veille ville puis de rejoindre l’hôtel, il pouvait saluer les allemands mais pas le temps de partager le petit-déjeuner avec eux. Kilian et Jonas repartaient après 2 nuits ici, bien décidés à défendre le 3ème place et à aller découvrir le Sud du Maroc ! Regardez leur excitation à la vue des premières bandes de sables, avant le checkpoint de l’Atlantique :

Ils rouleront jusqu’à Guelmin, qui est le passage le plus au sud de tout le parcours, après une journée de plus de 250 km ! Quelle classe.

Avant le checkpoint de Sidi Ifini

A Taroudant, ambiance plus relax pour les 2 équipes au repos forcé 24 heures. Les belges Géry et Baudouin sont reçus chez des amis, mais pour Vivien la pause de Taroudant est aussi synonyme de réparation sur son vélo. Il trouvera de l’aide avec les nombreux artisans du cycle dans la ville, avec l’aide aussi de Paul Bermejo, notre ange gardien dans le sud du Maroc.

Plus au nord du Maroc, Richard Defay fait toujours cavalier seul en 6ème position. Il passe le checkpoint de Oualidia après avoir reçu beaucoup de pluie, puis tire vers le Sud, direction Marrakech et demain les montagnes. On partage ici une vidéo tournée sur la National 7, sous le soleil.

Juste au dessus de lui, c’est une bande de de SunTrippers qui se forme avec Vincent Gallego, Luciano Trumpler, Herman Segers, Bertrand Goodenhooft, avec comme invité surprise Jean-Philippe Maurice qui n’a pas pu prendre part à l’aventure à cause d’un problème médical mais qui vient rouler à son rythme au Maroc.

Plus au Nord Vincent Lauga s’approche de Rabat, alors qu’en fin de journée un nouvel arrivant au Maroc est à signaler : Jean-Louis Mérelle. Le français aura du patienter toute la journée à Tarifa pour avoir un bateau, annoncé en début d’après-midi puis retardé pour avaries  (on y reviendra…). Extrait de son journal de bord  » Après une heure nous arrivons (enfin) à Tanger… j’avais un peu le mal de mer… Je sors du port et là c’est ouf ! Ça klaxon, ça interpelle, les voitures les piétons, les vélos, les chats, les véhicules bizarres (pas que le mien), se croisent et s’entrecroisent. Mais en restant zen tout se passe bien il faut faire confiance. Ici le code de la route n’est pas une priorité et souvent ça s’arrange très bien, heureusement« .

Au moment où Jean-Louis fait ces premiers tours de roue au Maroc, les leaders sont en approche pour sortir du pays ! Avant cela ils se seront encore pourchassés toute la journée, toujours avec un avantage d’environ une heure pour Jean-Marc Dubouloz. Il faut bien avoir en tête que les deux hommes ne veulent pas concéder une seule minute à l’autre. De 6h30 à 20h30 chaque choix de route compte, chaque petite pause est millimétrée. Voilà ce que ça donne en tension, avec cette vidéo embarquée par Jean-Marc :

Toujours avec une heure d’écart les deux hommes passaient ensuite Chefchaouen, la « ville bleu », dernier checkpoint marocain de l’aventure.

Puis vient le clou du spectacle pour cette 18ème journée ! Vers 19 heures on comprend que Jean-Marc Dubouloz est en mesure d’aller prendre le ferry du soir, dont le départ est prévu à 20h. Au matin cette probabilité d’y arriver était jugée faible, car la météo devait etre mauvaise ce jour sur leur route. A ce moment on ne sait pas si Jean-Marc a un ticket, mais on reçoit ce message de Jack : « Le ferry est complet, je peux pas réserver !« . A 19h35 (heure locale), le français arrive au port, il semble se diriger vers les caisses, puis on voit sur la carte GPS son point atteindre le quai, juste avant 20 heures. C’est bon pour lui ! Mais à 20h03 Jack apparait lui aussi au port. Un ami a finalement réussi à lui trouver un ticket ! 20 minutes plus tard on reçoit cette vidéo, Jack a pu embarquer avec Jean-Marc, une minute avant la cloture des portes ! Il doit sa chance au retard du bateau (dont Jean-Louis Mérelle nous avait parlé un peu plus tôt dans la journée).

En application des règles édictées avant le départ, les deux hommes repartiront le lendemain, mardi 30 avril, dans le même temps. Jean-Marc Dubouloz a perdu son avance sur ce coup du sort. Au moment de revenir en Europe, ils restent 1900 km de route jusqu’à l’arrivée à Chambéry et… tout est à refaire pour les deux leaders !

Retour à la case départ !

Position au soir du 18ème jour de course

1. Jean-Marc Dubouloz
2. Jack Butler
3. Kilian & Jonas
4. Vivien Dettwiller
5. Géry & Baudouin

Carte en direct : suntrip.sollow.live/maroc-2024


Les autres images du jour 


JOUR 19 <-> JOUR 17


Ça vous a plu ? Partagez l'aventure du Sun Trip
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre notre actualité.
Copyright - 2024
The Sun Trip utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques), pour l'adapter à vos intérêts (cookies de personnalisation) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage).